Ardennes : une cagnotte pour financer le rachat de sa voiture incendiée le 31 décembre à Charleville-Mézières

Le véhicule d'Emeline carbonisé le soir de la Saint Sylvestre à Charleville-Mézières. / © Document remis
Le véhicule d'Emeline carbonisé le soir de la Saint Sylvestre à Charleville-Mézières. / © Document remis

Dans la nuit de la Saint Sylvestre, la voiture d’une future mère de famille est devenue une carcasse après avoir été brûlée à Charleville-Mézières. Ses amis et sa famille ont donc décidé de lancer une cagnotte pour lui venir en aide.

Par Paul-Antoine Boudet

« Elle est inconsolable et choquée » nous confie son compagnon Benjamin joint par téléphone, « la voiture n’est plus qu’un amas de tôles brulées » résume Benjamin. Les faits se sont déroulés dans la nuit du 31 décembre au 1 janvier vers 1h30 du matin rue du Port à Charleville-Mézières. La Citroën C2 d’Emeline est stationnée sur le parking en bas de son immeuble. Les riverains appellent rapidement les sapeurs-pompiers de Charleville mais l’intervention des soldats du feu ne permettra pas de sauver le véhicule fortement endommagé.

Le bus et la marche remplacent la voiture

Emeline et Benjamin sont écœurés face à l’état de leur véhicule acheté il y a 2 ans à crédit. Cette future mère de famille enceinte de huit mois ne peut que constater les dégâts. « Découvrir sa voiture ainsi détruite, cela me met vraiment en colère, nous sommes dégoutés », explique Benjamin. Auxiliaire de vie sociale et actuellement en congé maternité, c’était son seul moyen pour se déplacer dans la ville pour voir ses patients et se rendre à ses visites médicales. Aujourd’hui le bus et la marche remplacent la voiture.
 

Devant le désarroi de cette future maman, une cagnotte est en ligne pour lui venir en aide et pouvoir financer un véhicule d’occasion rapidement avec un budget limité. Son véhicule incendié, elle le paie encore car elle avait contracté un crédit il y a 24 mois. « Ce véhicule servait quotidiennement à ma femme pour se rendre au travail. Aujourd’hui, j’aimerais qu’elle puisse en acheter un autre grâce à cette cagnotte » confie Benjamin. Ce jeudi 2 janvier, la cagnotte affichait une collecte de 100 euros. Elle est en ligne pendant encore 55 jours.

La Citroën C2 pendant l'incendie / © Document remis.
La Citroën C2 pendant l'incendie / © Document remis.

Emeline et son compagnon ont été reçus ce jeudi 2 janvier à la mairie de Charleville-Mézières par le maire Boris Ravignon. Elle a aussi déposé plainte au commissariat de police et entamé une procédure « CIVI » au Tribunal de Grande Instance pour tenter d'accélerer le dossier. Le ou les auteurs des faits n’ont pas encore été interpellés. D’après nos informations, trois véhicules auraient été brûlés lors de la nuit du 31 décembre 2019 au 1er janvier à Charleville-Mézières.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus