Champagne-Ardenne : tout ce qu'il faut savoir sur l'ouverture de la chasse

Alors que l'ouverture générale de la chasse a déjà eu lieu dans certains départements, il faudra attendre le dimanche 19 septembre pour les chasseurs de la Marne, de la Haute-Marne, de l'Aube et des Ardennes. Voici les informations sur cette nouvelle saison.
L'ouverture générale de la chasse dans la Marne, la Haute-Marne, l'Aube et les Ardennes aura lieu le 19 septembre.
L'ouverture générale de la chasse dans la Marne, la Haute-Marne, l'Aube et les Ardennes aura lieu le 19 septembre. © MaxPPP

La saison de la chasse est ouverte dans certains départements depuis ce week-end. Cependant, il faudra attendre jusqu'au dimanche 19 septembre pour l'ouverture générale de la chasse en Champagne-Ardenne.

Voici ce qu'il faut savoir pour chasser cette année dans la Marne, la Haute-Marne, l'Aube et les Ardennes.

Des différentes dates selon les chasses

Dans ces quatre départements, l'ouverture de la chasse pour le grand gibier aura bien lieu en même temps que l'ouverture générale, à savoir le dimanche 19 septembre. Elle se finira le 28 février 2022.

Cependant, plusieurs espèces comme le sanglier, le chevreuil ou encore le daim ont fait l'objet d'ouverture anticipée et selon certaines modalités. Ces modalités peuvent changer d'un département à l'autre et sont consultables sur le site de la Fédération nationale des Chasseurs.

Lapins, faisans et perdrix pourront être chassés dès le 19 septembre pour l’ouverture de la chasse.

En ce qui concerne les lièvres, la chasse est soumise à de nombreuses conditions. Par exemple, en Haute-Marne, l'espèce ne pourra être chassée que du 19 septembre au 31 octobre et seulement certains jours de la semaine. Dans l'Aube, la chasse du lièvre est limitée du 3 octobre au 6 novembre et à un jour par semaine fixé au dimanche. Encore une fois, le chasseur est invité à se référer aux arrêtés pris par les différentes préfectures.

Dans la Marne, la Haute-Marne et les Ardennes la saison de la chasse à courre s'ouvrira le 15 septembre et se clôturera le 31 mars 2022. En ce qui concerne l'Aube, les dates ne sont pas indiquées dans l'arrêté préfectoral.

Des mesures sanitaires mises en place ?

Lors des différents confinements, toutes les actions de régulation et de chasse avaient été interdites. Seules certaines chasses individuelles restaient possibles dès lors qu'elles avaient un enjeu sanitaire. Comme pour limiter les dégats des corvidés ou des sangliers sur les cultures.

Avec l'arrivée des vaccins, les conditions ont été grandement allégées. Toute activité de chasse en plein air n'est pas soumise à la détention d'un pass sanitaire. Seules les activités en lieux clos (palombières ou huttes) avec plus de 10 personnes nécessitent un pass sanitaire.

Les chasses traditionnelles interdites

Le 6 août dernier, le Conseil d'État avait annulé "plusieurs autorisations de chasser les vanneaux huppés, pluviers dorés, alouettes des champs, grives et merles noirs à l’aide de filets (pantes, tenderies) ou de cages (matoles)".

La plus haute juridiction administrative a jugé que ces pratiques n'étaient plus "conformes aux exigences du droit européen relatif à la protection des oiseaux". Plusieurs associations ont félicité "une victoire" dans la lignée de celle décrochée face à la chasse à la glu, interdite depuis fin juin.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
chasse sorties et loisirs environnement nature