Charleville-Mézières : bientôt la fin des voitures sur la place Ducale ?

Place Ducale, les voitures pourraient ne plus être les bienvenues / © Matthieu Mercier/ France 3 Champagne-Ardenne
Place Ducale, les voitures pourraient ne plus être les bienvenues / © Matthieu Mercier/ France 3 Champagne-Ardenne

Dans les Ardennes, la ville de Charleville-Mézières envisage de piétonniser durablement la place Ducale. Pour l'heure, seul le centre de la place est entièrement piéton. Une consultation est actuellement menée, auprès des riverains, des commerçants et de tous les Carolomacériens.

Par FM avec Sébastien Valente

Le roulis des pneus sur les pavés de la place Ducale ne seront peut-être que de l'histoire ancienne. La municipalité de Charleville réfléchit à une piétonisation pérenne de la place pour plus de calme et de tranquillité. Sur place, forcément, la nouvelle n'est pas toujours bien accueillie : les avis sont partagés. Pour Claude, l'arrêt des voitures serait un bon moyen "de mettre encore plus en valeur ce magnifique patrimoine. Les voitures sur une place du XVIe siècle n'ont pas leur place". Avis partagé par Philippe, dérangé par "le bruit de certaines voitures qui roulent un peu trop vite". Pour Mina en revanche, l'idée ne l'enchante pas : "Les commerces autour pour eux ça va être une mauvaise action. Déjà que pour se garer ce n'est pas facile, ça va être encore pire. Je préfère que ça reste comme ça."

Une consultation en ligne disponible

Un sondage a été lancé sur le site internet de la ville pour recueillir l'opinion des habitants. Sur le terrain, une large consultation est également menée par les services de la commune auprès des commerçants, plutôt mitigés sur la question. Maxime Cossardeaux, gérant d'un restaurant sur la place, entend souvent ses clients "se plaindre du bruit des voitures pendant qu'ils mangent pendant la pause de midi", la piétonisation ne serait donc pas une mauvaise chose. Jamila Azzahidi, pharmacienne, ne l'entend pas de cette oreille : "Je ne peux pas être pour. La pharmacie est un commerce de proximité, il y a un contact avec les patients, en l'occurrence souvent âgés ou handicapés, à mobilité réduite. Ils ont besoin d'un accès en voiture à la pharmacie."

Une mesure pour davantage de sécurité et de confort en faveur des piétons et des cyclistes. Mais Boris Ravignon l'assure, aucune décision n'a encore été prise :

On est dans une logique où on veut prendre une mesure qui soit positive pour la qualité de vie, car une place piétone est plus agréable, cela plairait à beaucoup de gens, mais qui ne soit pas catastrophique sur le plan économique. On cherche à créer les meilleures conditions pour que ça se fasse.
- Boris Ravignon, maire de Charleville-Mézières.

En plus de la piétonisation de la place Ducale, la municipalité de Charleville-Mézières entend instaurer des zones dites "de rencontre" dans les rues adjacentes. Des zones où cohabiteraient piétons, vélos et voitures et où la vitesse serait limitée à 20 ou 30 km/h.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Quentin Bigot

Les + Lus