Charleville-Mézières : un tag "enfants gazés = préfet nazi" découvert, une plainte déposée

Le préfet des Ardennes, Alain Bucquet, a porté plainte après avoir été visé par une "inscription infâmante". Un tag marqué "Enfants gazés = préfet nazi" a été découvert ce vendredi 7 avril sur un mur de Charleville-Mézières (Ardennes).

La préfecture a réagi immédiatement et dénoncé "une inscription infâmante". Découverte ce vendredi 7 avril 2023, elle dresse le parallèle entre des "enfants gazés" et le "préfet nazi". Rapport sans doute entre les débordements lors des récentes manifestations à Charleville-Mézières (Ardennes) et l'action de la police pour contenir la foule, si des gens manifestaient en famille.

Le tag a été découvert sur un haut mur de briques bordant le quai de la Tour du Roy, le long de la Meuse, à Mézières (Ardennes). Les lettres sont assez grandes, tracées à la peinture blanche.

La préfecture a immédiatement réagi par voie de communiqué envoyé aux rédactions. "Je condamne avec la plus grande fermeté ces écrits infamants pour lesquels j’ai déjà déposé plainte et qui n’ont pas leur place dans la République Française que j’ai l’honneur de servir."

Les services de la préfecture ont confirmé à France 3 Champagne-Ardenne la découverte du tag ce jour (il semble donc être très récent), et que son effacement était "en cours". De tels actes ne s'étaient pas produits dans le secteur, du moins récemment. 

La préfecture a tenu à réagir fermement "en raison de la violence des propos et de la dégradation d'un monument historique restauré". La mairie a précisé qu'elle était en train d'effacer ce tag. Le maire, Boris Ravignon, a tenu à exprimer son soutien au préfet, dénonçant "un acte répugnant" (voir le tweet ci-dessous).

Il en a également profité pour soutenir également le député Lionel Vuibert (Agir, majorité présidentielle), devant la permanence duquel une foule avait lancé des invectives pendant une manifestation. .  

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité