Evasion rocambolesque à la prison de Charleville-Mézières, "un apprenti acrobate"

Un détenu de la maison d'arrêt de Charleville-Mézières (Ardennes) a réussi à s'échapper. Escalade sur les toits, planque dans un bâtiment du conseil départemental, velux resté ouvert. Mais il n'est pas allé bien loin. Les services de la police l'ont retrouvé.

C'est le site internet du syndicat national Force Ouvrière justice qui révèle l'information. Ce dimanche 17 septembre 2023, un détenu arrivé il y a peu de temps à la maison d'arrêt de Charleville-Mézières a réussi à se faire la malle. 

"Lors de la mise en place du tour de promenade, la personne détenue a profité du fait que la surveillante fermait les grilles et remontait à son poste promenade pour escalader le mur d’enceinte en quelques secondes et franchir plusieurs éléments de sécurité de l’établissement afin d’atteindre le toit et de se cacher dans un bâtiment du conseil départemental," explique le site. 

Un velux resté ouvert

Plusieurs riverains ont vu la manœuvre de "l’apprenti acrobate", selon le syndicat. Ils ont immédiatement averti l’établissement, qui a déclenché l’alerte auprès des services de police.

Le syndicat ajoute "qu'après une fouille des bâtiments annexes par les services de police, et une fouille de l’établissement, ils se sont aperçus qu’un velux d’un bâtiment était resté ouvert."

Aux alentours de 19h00 ce dimanche soir, le détenu a été retrouvé par les services de police et placé en garde à vue.

Dans un communiqué de presse, le bureau local FO Justice à Charleville-Mézières félicite l'ensemble des agents présents sur place pour leur professionnalisme et leur sang-froid. Il est également demandé que le détenu soit transféré à l’issue de sa garde à vue dans un autre établissement.