Cet article date de plus de 4 ans

Festival mondial des marionnettes : le rideau est tombé, rendez-vous en 2019

Alors que le festival mondial des théâtres de marionnettes s'est achevé ce dimanche avec une très belle affluence, l'organisation a dressé un premier bilan positif.
Le plus grand castelet de France, et peut-être même du monde, a baissé son rideau ce dimanche. Avec cette 19 édition, Charleville-Mézières a confirmé son statut de capitale mondiale de la marionnette. La directrice du festival, Anne-Françoise Cabanis, a même parlé d'une édition "assez exceptionnelle".

Près de 300 compagnies sont venues de 23 pays différents pour y présenter leurs créations, parfois en avant-première mondiale. Les spectacles du festival In ont attiré de nombreux spectateurs. Selon les premières estimations, 54.000 billets ont été vendus (contre 51.000 lors de l'édition précédente).

1200 spectacles de rue

Dans la rue, que ce soit pour le In ou pour le Off, 1200 représentations ont animé le centre-ville carolo (contre 580 en 2015). Parmi ces prestations remarquées, citons la performance de cinq heures de la troupe indonésienne, jouée trois soirs d'affilée. Ou encore la tête géante qui trônait sur la place Ducale tout au long du festival.

Plus de 350 programmateurs sont venus à Charleville durant ces neuf jours de festivités pour y faire leur marché. Un chiffre également en hausse.

Preuves d'une véritable dynamique autour du festival, les lieux alternatifs de diffusion, comme le Bateau des Fous ou la Plaque Tournante, sont aussi de plus en plus nombreux.

Seul regret pour Anne-Françoise Cabanis : l'annulation du spectacle de la troupe ivoirienne, privée de festival pour une raison de visa.
Peut-être viendront-ils dans deux ans lors de la 20e édition du festival des marionnettes qui se tiendra du 20 au 29 septembre 2019.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival mondial des théâtres de marionnettes culture festival