Cet article date de plus de 4 ans

Le varroa, un acarien qui s’attaque aux abeilles

Ce parasite de l’abeille adulte et du couvain est présent partout en France. Il joue un rôle prépondérant dans l’augmentation de la mortalité des abeilles et la diminution de la production de miel.
Ce parasite de l’abeille adulte et du couvain est présent partout en France. Il joue un rôle prépondérant dans l’augmentation de la mortalité des abeilles et la diminution de la production de miel. Interviews : Samuel Pocquet, apiculteur professionnel. Pierre Dupont, apiculteur amateur. ©France 3 Champagne-Ardenne
Nous avons rencontré Samuel, apiculteur professionnel depuis 2000. Il possède 550 ruches. Comme d'autres apiculteurs, il a constaté la mortalité de colonies d'abeilles dû à cet acarien nommé le Varroa destructor. Ce parasite s'attaque aux abeilles adultes, mais également aux larves et décime les ruches.

Dans son jardin, au centre de Charleville-Mézières, Pierre, passionné d'apiculture depuis l'âge de 7 ans a connu quelques pertes à cause du varroa. Il utilise un traitement composé de lanières placées entre les cadres de la ruche.

Pour les apiculteurs, il faut donc surveiller régulièrement l'état des ruches. Surtout en ce début de printemps, dont dépendra le reste de la saison.
Photo de gauche : La femelle varroa se loge sur le dos de l'insecte et se nourrit par piqûre de l’hémolymphe des abeilles.
Photo de droite : un Varroa destructor.
Photo de gauche : La femelle varroa se loge sur le dos de l'insecte et se nourrit par piqûre de l’hémolymphe des abeilles. Photo de droite : un Varroa destructor. © MaxPPP

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
apiculture agriculture économie