Cet article date de plus de 3 ans

Législatives : la droite en force dans les Ardennes

Dans les trois circonscriptions des Ardennes, la droite a résisté à la vague En Marche. Les députés sortants LR Bérengère Poletti et Jean-Luc Warsmann rempilent pour un nouveau mandat. Pierre Cordier devient député.
© Photos fournies par les candidats

1ère circonscription : Mézières - Rethel

A 57 ans, Bérengère Poletti repart pour un quatrième mandat à l'Assemblée Nationale. La députée sortante a été réélue avec 69,68% des voix, soit presque 11.000 voix de plus que son rival, Jean-Pierre Morali.

Le référent départemental de la République en Marche a obtenu 30,32% des suffrages exprimés, souffrant sans doute de son image de "parachuté". 

Bérengère Poletti a peut-être aussi bénéficié du report de voix de certains électeurs FN. Le parti frontiste avait terminé troisième au premier tour avec 21,08% des suffrages exprimés.

Concernée par la loi sur le non cumul des mandats, la députée devra démissionner de la vice-présidence du conseil départemental, tout en restant conseillère départementale.
 

durée de la vidéo: 02 min 24
Bérengère POLETTI (LR) - Circo0801 ©France 3 Champagne-Ardenne


2e circonscription Charleville - Givet

A 45 ans, le candidat divers droite Pierre Cordier a été élu député avec 61,05% des voix. Il devance Mario Iglesias, maire UDI de Fumay, qui se présentait pour La République en Marche (38,95%).

Pierre Cordier succède ainsi à Christophe Léonard, le député sortant socialiste qui a été éliminé dès le premier tour. La 2e circonscription des Ardennes, qui était aux mains de la gauche depuis 20 ans, a donc basculé à droite.

Maire de Neufmanil, une commune de 1.200 habitants, Pierre Cordier devra délaisser sa municipalité, à cause de la loi sur le non cumul des mandats. Jusqu'à présent, il occupait les postes de deuxième vice-président du conseil départemental des Ardennes et vice-président aux finances de l'agglomération de Charleville-Sedan.
 

Voir la réaction de Pierre Cordier (LR)

durée de la vidéo: 02 min 07
Pierre Cordier (LR) - Circo0802 ©France 3 Champagne-Ardenne


3e circonscription : Sedan - Vouziers

Ce n'est pas une surprise. A 51 ans, l'indéboulonnable Jean-Luc Warsmann (LR) rempile pour un sixième mandat. Le député sortant des Ardennes a recueilli 74,72% des voix, soit 11.700 voix de plus que sa concurrente du Front National Amandine Blomme (25,28%), conseillère municipale à Sedan.

Le Front National était arrivé en tête aux dernières élections présidentielles sur cette circonscription. Mais le vote frontiste n'a pas autant rassemblé sur une élection locale comme les législatives.
La personnalité et l'expérience politique de Jean-Luc Warsmann ont sans doute fait la différence. Les reports de voix de la gauche et de La République en Marche ont probablement bénéficié au député sortant.

C'est néanmoins la première fois depuis 1997 que Jean-Luc Warsmann n'est pas élu directement au premier tour.

A cause de la loi sur le non-cumul des mandats, il devra démissionner de la vice-présidence du conseil régional (tout en restant conseiller général), 
 

Voir la réaction de Jean-Luc Warsmann (LR)

durée de la vidéo: 01 min 35
Jean-Luc WARSMANN (LR) - Circo0803 ©France 3 Champagne-Ardenne

Voir notre reportage au lendemain du second tour

durée de la vidéo: 01 min 32
Les dessous de la victoire de Jean-Luc Warsmann ©France 3 Champagne-Ardenne

Le taux de participation

A ce second tour, le taux de participation dans le département des Ardennes est de 41,47% (2012 : 56,2%).

Au premier tour, le taux de participation dans le département des Ardennes était de 47,32% (2012 : 57,3%).





 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections législatives politique élections