• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Attentat terroriste déjoué à Montpellier : deux personnes entendues par les enquêteurs dans les Ardennes

Direct - Opération de police aux Hautes-Rivières (Ardennes)
C'est une information France 3. Deux personnes sont actuellement entendues après une opération de police aux Hautes-Rivières dans les Ardennes. Cette opération est en lien avec l'arrestation ce matin à Montpellier de quatre personnes suspectées de préparer un attentat terroriste. - France 3 Champagne-Ardenne - A. Dumoulin / D. Samulczyk

Deux personnes sont entendues après une opération de police aux Hautes-Rivières dans les Ardennes. Une autre intervention a eu lieu à Charleville-Mézières. Ces opérations sont en lien avec l'arrestation ce matin à Montpellier de quatre personnes suspectées de préparer un attentat terroriste.

Par Mathieu Guillerot

Deux personnes originaires des Hautes-Rivières dans les Ardennes sont actuellement entendues par les enquêteurs. Il s'agit du père et de la belle-mère d'un des quatre terroristes présumés arrêtées ce matin à Montpellier. Une autre intervention a eu lieu dans le quartier Bélair de Charleville-Mézières, au domicile de la mère.

Deux personnes originaires des Hautes-Rivières dans les Ardennes sont entendues par les enquêteurs, en lien avec l'arrestation de quatre terroristes présumés à Montpellier. / © D. Samulczyk / France 3 Champagne-Ardenne
Deux personnes originaires des Hautes-Rivières dans les Ardennes sont entendues par les enquêteurs, en lien avec l'arrestation de quatre terroristes présumés à Montpellier. / © D. Samulczyk / France 3 Champagne-Ardenne


Les trois hommes et une femme âgées de 16 à 34 ans, arrêtés à Clapiers, dans l'agglomération de Montpellier et Marseillan, près de Béziers sont suspectés d'avoir planifié un attentat vraisemblablement à Montpellier.

Cette opération " a permis de déjouer un projet d’attentat imminent sur le sol français".

Selon Bruno Leroux, ministre de l'Intérieur.

71 grammes de peroxyde d'acétone (un explosif aussi connu sous le nom TATP), un litre d'acétone et un litre d'eau oxygénée ont été découverts lors de la perquisition de leur appartement. Ces deux derniers composants interviennent dans la fabrication du TATP. Trois des quatre individus sont connus pour leur appartennance à une mouvance radicale. Elles devraient être entendues dans la journée au pôle anti-terroriste de Levallois-Perret.

Plus d'informations à suivre au fil des prochains évènements.

A lire aussi

Sur le même sujet

Elevage visons de Spincourt -Meuse

Les + Lus