Ardennes : la centrale hydraulique de Revin, la plus importante du Grand Est, s'offre une cure de jouvence

Publié le
Écrit par Rachida Bettioui
Après 45 ans de bons et loyaux services, la centrale hydraulique de Revin achève ses derniers travaux de rénovations faisant, d'elle, la 3 ème Step de France, performante.
Après 45 ans de bons et loyaux services, la centrale hydraulique de Revin achève ses derniers travaux de rénovations faisant, d'elle, la 3 ème Step de France, performante. © Rachida Bettioui - FTV

À Revin dans les Ardennes, EDF finalise la rénovation et la modernisation de la plus grande centrale hydraulique du Grand Est. Visite des lieux.

Depuis la mi-septembre 2021, le niveau du lac des Vieilles-Forges baisse. C'est normal, il s'agit de la phase finale des travaux de rénovation de la centrale hydraulique de Revin, menés par EDF. Nichée dans la vallée de la Meuse, l'usine souterraine connaît un bain de jouvence après plus de 45 ans d'existence. Enfouie sous la montagne, entre le lac de Whitaker et le lac des Marquisades, l'usine souterraine bénéficie d'un site géographique remarquable.

Grâce à ces deux bassins, le bassin inférieur de Whitaker et le bassin supérieur des Marquisades, cette STEP, une station de transfert d'énergie par pompage, produit en deux minutes de l'éléctricité pour l'ensemble du réseau national. Son fonctionnement est très simple. L'eau du bassin supérieur est envoyée par une conduite souterraine forcée de 2.500 mètres de long, vers le bassin inférieur. La force hydraulique, créée, met en mouvement les quatre turbines pompes de la centrale qui actionnent tous les alternateurs qui produisent de l'électricité.


Pour accéder à la centrale et à ses groupes, il faut emprunter un tunnel souterrain de 170 mètres. Directement reliés à l'eau des lacs, les groupes travaillent selon un rythme qui correspond aux besoins des consommateurs. "Le principe est de prendre de l'eau dans l'une des bassines et de la mener sur la deuxième bassine. On a quatre groupes qui se situent sous la falaise. Dans les pointes du matin et du soir, on turbine, c'est-à-dire qu'on descend l'eau qui a été montée pour la mettre sur la partie basse et en quelques minutes, on produit 800 mégawatts" explique Serge Autuori, Directeur-adjoint EDF Hydro Est.

 

Un gain de 3 % par groupe

Au bout du tunnel, quatre turbines/pompes réversibles. Âgés de plus de 35 ans , les groupes sont complètement modernisés. "Cette step a été mise en service en 1976 et depuis elle a produit constamment pour produire en térawatt-heure, donc c'est du matériel qui est beaucoup sollicité parce que le réseau en a vraiment besoin. Ce sont des outils modernes qui permettent aujourd'hui dans un réseau qui peut avoir beaucoup de fluctuation de réagir très rapidement. Sur chacun des groupes, on gagne 3 % de production en mettant de nouvelles turbines " explique Serge Autuori, Directeur-Adjoint EDF Hydro Est.

Échelonné sur plusieurs années, ce chantier a consisté principalement à remplacer trois des quatre turbines/pompes réversibles de 200 MW de 350 tonnes chacune et âgées de plus de 35 ans tout en changeant leurs automatismes, leurs équipements électriques, la remise à neuf des alternateurs et de deux transformateurs. Le quatrième est prévu également. Depuis le début des travaux en 2014, le site a procédé à des interventions lourdes comme la rénovation des tableaux généraux de basse tension et la modernisation des groupes 2 et 3, dont le contrôle-commande et les régulations ont été remplacés par des systèmes numériques dernière génération.

"Autre élément essentiel pour le besoin énergétique d’EDF, le site de Revin affiche une puissance totale de 800 MW disponible sur le réseau en moins de cinq minutes et un taux de réponses aux sollicitations du réseau de 98,7 %, à la demande et sous le pilotage du centre de conduite hydraulique EDF de Lyon " précise Serge Autuori. L'usine souterraine abrite une équipe d'une vingtaine de salariés qui veillent au bon fonctionnement de cette station qui produit à l'année un térawatt-heure. "Un ter pour un ordre de grandeur, c'est l'équivalent de 60 mille foyers. Soit une ville Charleville-Mézières qui compte 45 mille foyers et au-delà, donc l'agglomération aussi ", compare Serge Autuori, Directeur-Adjoint EDF Hydro Est.


L'eau, une source précieuse 


Une rénovation qui a également concerné le bassin supérieur des Marquisades totalement vidangé, et plus récemment le bassin inférieur de Whitaker. En dépit du contexte sanitaire, plus de 15 entreprises, majoritairement locales auront été mobilisées depuis avril 2021, date du début de la vidange du bassin de Whitaker.

A la fin des travaux jusqu'à novembre inclus, le lac des Vieilles Forges sera de nouveau rempli. Pendant toute la durée des travaux, un débit y est maintenu afin de préserver la faune et la flore. Un enjeu économique et environnemental que relève EDF avec tous les partenaires concernés. Tout comme ce fut le cas en avril pour le bassin de Whitaker, une pêche de sauvegarde sera alors effectuée par une société spécialisée, avec la collaboration de la Fédération de pêche des Ardennes.

 

 

Des travaux qui auront duré sept ans et qui auront demandé beaucoup d'investissement. "Il faut du temps et du courage pour monter un tel projet de rénovation. Des millions d’euros ont été injectés dans les grands travaux confiés à Alstom qui a su relever le défi des énergies renouvelables qui sont les énergies de demain " rappelle Serge Autuori. L'eau est une ressource précieuse. "C'est l'or bleu et il faut en prendre soin, d'autant que nous ne sommes pas tous égaux face à cette énergie dans le monde" rappelle le Directeur-Adjoint. Il faut savoir l'utiliser et en prendre soin.

Au terme de cette révision générale des installations, la centrale de Revin va pouvoir fournir 12 % de plus d'énergie pour tout le réseau national. Positionnée à la troisième à l’échelle nationale, la STEP de Revin prolonge aussi sa durée de vie de 40 ans minimum tout en améliorant ses performances et en gagnant sa capacité de production. Les chantiers menés sur l'ensemble depuis plus de sept ans s'élèvent à près de 80 millions d'euros.  


 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.