Au lac d'Orient, le gilet de sauvetage de rigueur pour les baigneurs

Il est obligatoire et pourtant, les vacanciers rechignent souvent à le porter. Le gilet de sauvetage est un outil indispensable, même à bord d'un pédalo. Reportage au lac d'Orient à Mesnil-Saint-Père.
Le port du gilet de sauvetage est obligatoire, pour les enfants et les adultes / Lac d'Orient, juillet 2018
Le port du gilet de sauvetage est obligatoire, pour les enfants et les adultes / Lac d'Orient, juillet 2018 © Brice Bachon / France 3 Champagne-Ardenne
Au lac de Mesnil-Saint-Père, les consignes sont claires. Impossible de prendre un pédalo sans avoir mis un gilet de sauvetage, adaptés à tous les âges, du nourrisson à l'adulte.
 

Le gilet, une question de survie, même sur un pédalo


Après la noyade d'une mère de 30 ans et de son bébé de 17 mois dans ce même lac, la vigilance est de mise. D'autant que les causes de l'accident sont désormais connues : ils ne portaient pas de gilets de sauvetage et ils faisaient du pédalo en dehors des heures de baignade surveillées.

Il n'est pourtant pas rare que certains clients rechignent à porter le gilet orange, malgré les recommandations. Il faut donc redoubler de vigilance, notamment au poste de secours, ou 5 sauveteurs observent le lac chaque jour, entre 13h à 19h.

La surveillance sera assurée sur toutes les plages du lac de la forêt d'Orient, jusqu'au 26 août prochain.  
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
noyade faits divers sécurité société