Aube : un septuagénaire décède après avoir été renversé par un poids lourd, le chauffard arrêté

Publié le
Écrit par Leila Salhi
Le 20 décembre 2021, un septuagénaire a trouvé la mort après avoir été percuté par un poids lourd à Montier-en-l'Isle, le chauffeur a été arrêté.
Le 20 décembre 2021, un septuagénaire a trouvé la mort après avoir été percuté par un poids lourd à Montier-en-l'Isle, le chauffeur a été arrêté. © JOEL LE GALL / MAXPPP

Le 20 décembre 2021, un homme originaire d'Aillevile dans l'Aube a été percuté par un poids lourd à Montier-en-l'Isle. Le chauffeur, qui avait pris la fuite, a été arrêté.

Les faits se sont déroulés le long de la route départementale 619, sur la commune de Montier-en-l'Isle (Aube), le 20 décembre 2021. Tôt dans la matinée, le corps sans vie d'un septuagénaire est retrouvé par un passant. 

Arrivées sur place, les forces de l'ordre découvrent des débris de véhicule sur les lieux du drame. Rapidement, les gendarmes techniciens en identification criminelle de l'Aube dressent les premières constatations et établissent que le piéton a été percuté par un poids lourd. 

Grâce à l'utilisation d'un drone, les enquêteurs retracent le parcours de la victime. Ils utilisent également la vidéosurveillance de plusieurs communes et identifient le véhicule incriminé, un ensemble routier muni d’un tracteur Volvo. Ce dernier est retrouvé dans un garage en Haute-Marne. Selon le groupement de gendarmerie de l'Aube, le jour de l'accident, il était loué par une société agricole pour effectuer des transports à destination de la sucrerie d'Arcis-sur-Aube.  

Des temps de repos non respectés pour le conducteur du poids lourd

Grâce aux données du chronotachygraphe, un appareil qui enregistre les informations d'utilisation d'un véhicule de transport de marchandises, deux conducteurs sont identifiés puis placés en garde à vue le 28 décembre. Très vite, les enquêteurs établissent que le jour des faits, l’un des deux chauffeurs aurait prêté sa carte conducteur poids lourd à l’autre afin de limiter les temps de repos. 

Le premier conducteur est rapidement mis hors de cause. Le second reconnaît l'accident. Il a déclaré aux gendarmes "ne pas avoir pu éviter le choc". A l’issue de sa garde à vue, le 30 décembre, il a été présenté au parquet de Troyes et a été placé sous contrôle judiciaire en attendant son jugement. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.