Des policiers visés par des tirs à Sainte-Savine

La Brigade anti - criminalité de Troyes, qui avait été alertée du comportement dangereux d'un conducteur, a été accueillie par des tirs à plusieurs reprises samedi en fin d'après-midi à Sainte Savine à proximité d'un lieu de stationnement de gens du voyage où elle avait retrouvé son véhicule.

Image d'illustration
Image d'illustration © MaxPPP

Les tirs étaient accompagnés d'injures et de menaces de mort à l'encontre de la police nationale. Selon le procureur, la police n'a pas riposté à cause de du nombre de personnes présentes autour de la scène.

Le SRPJ de Reims a été saisi de l'enquête, avec la qualification juridique de tentative d'homicide volontaire sur personne dépositaire de l'autorité publique, un crime puni de la peine maximale : la réclusion criminelle à perpétuité.

Trois personnes en garde ​à vue

Trois personnes à proximité des faits ont été placées en garde à vue samedi soir, elles contestent tout lien avec les faits. Une de ces trois gardes à vue a été levée ce dimanche, les deux autres sont en cours.

Pour Olivier Caracotch, procureur de la République de Troyes, dans ce contexte actuel de prise à partie croissante des services de police, "la justice considère que cette affaire est loin d'être banale, elle sera très vigilante  car il est clair qu'il y a eu une intention de tirer sur des fonctionnaires de police".

Voir l'interview du Procureur de la République de Troyes - Olivier Caracotch dans notre JT 19/20 de ce dimanche 5 juillet 2015

durée de la vidéo: 00 min 56
Interview du Procureur de la République de Troyes - Olivier Caracotch

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité