Deux touristes néerlandais se noient dans l'Aube, à Mathaux

Publié le Mis à jour le

Deux personnes qui pratiquaient le canoë sont mortes noyées ce mercredi 26 juillet 2023, à Mathaux dans l'Aube. Il s'agit de touristes venus des Pays-Bas.

L'accident s'est produit en début d'après-midi, vers 14h, mercredi 26 juillet 2023. Un groupe de 13 personnes qui circulaient en canoë sur la rivière Aube s’est écarté du coude de la rivière plutôt calme pour remonter vers l’embouchure du déversoir du lac du Temple.

Un agent d’entretien de l’établissement public territorial de bassin Seine Grands Lacs qui faisait du fauchage a tenté de les prévenir, mais deux hommes de 25 et 35 ans n’en ont pas réchappé. Il s'agit de touristes originaires des Pays-Bas. Une jeune femme en urgence relative et un enfant choqué ont par ailleurs été transférés à l'hôpital. Les neuf autres personnes qui composaient le groupe sont indemnes.

"C'est une zone qui est vraiment impropre à la navigation. Elle est très dangereuse et on la signale comme pouvant entraîner la noyade, précise Élise Laude, directrice générale adjointe de l'EPTB Seine Grand Lacs, en charge de la gestion de l'ouvrage. Ils ont été pris très vite dans les remous et, ne portant pas leurs gilets de sauvetage, ils n'ont pas réussi à remonter à la surface. Contrairement à l'enfant qui était avec eux et qui a pu sortir assez vite de l'eau."

Une zone strictement interdite

La navigation sur le canal bétonné qui relie le lac du Temple à l’Aube est strictement interdite, car très dangereuse, en particulier au moment où l’eau est restituée pour soutenir l’étiage. Si l’ouvrage est clôturé et jalonné de panneaux le long de ses rives, ce point de jonction se révèle sensible selon les équipes de Seine Grands Lacs, très affectées par le drame.

"C'est vrai que là, nous avons un déservoir. On n'a pas l'équivalent sur d'autres lacs, où on a plutôt des systèmes de vannage. C'est un sujet que nous allons bien sûr reprendre, pour regarder si on peut aller encore plus loin sur l'ensemble de nos sites", ajoute Élise Laude.

Selon l’enquête, qui a débuté pour la brigade nautique, les vacanciers ont loué les canoës dans un camping de Dienville et sont partis en autonomie, étant habitués aux sports nautiques. La gendarmerie de l’Aube appelle à la prudence. "Les conseils qu'on peut donner est de partir avec des gens qui encadrent si on est novice, préparer son itinéraire avant le départ, bien se tenir à ce qu'on a prévu. Et chose très importante : s'inquiéter des conditions météorologiques", indique David Becq, commandant en second de la compagnie de gendarmerie de Bar-sur-Aube.

Une cellule psychologique a été mise en place au camping concerné. La concertation va être relancée pour accroître l’information des acteurs touristiques.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité