Cet article date de plus de 7 ans

La départementale 619, une route dangereuse ?

Après le drame de Courteranges qui a coûté la vie à six personnes, la question se pose : cet axe qui traverse toute l’Aube est-il accidentogène ?
Une longue ligne droite, entrecoupée de quelques courbes, la départementale 619 ressemble à la plupart des axes de la région. La circulation y est importante et les automobilistes y rencontrent de nombreux tracteurs et poids-lourds, ce qui incite aux dépassements.

Pour la majorité des automobilistes, cette route est dangereuse. Selon nos confrères de l’Est éclair : entre 2010 et 2013, le nombre d’accident sur la RD 619 Est (direction Chaumont) s’élève à 15, dont quatre mortels et à 18, dont sept mortels sur la RD 619 Ouest (direction Paris).

Pour le Conseil, général, cette portion n’est pas plus accidentogène qu’une autre.

Le drame de Courteranges vient rappeler que près des deux tiers des accidents mortels ont lieu sur le réseau bidirectionnel, sans séparateur entre les deux sens de circulation. Ils seraient à l'origine de près de deux mille morts par an.

La ligue contre la violence routière préconise ainsi de poser des barrières entre les voies pour limiter le risque de collisions.
Autre solution prônée par les associations : baisser de 10 km/heure la vitesse autorisée, limitée actuellement à 90 km/heure.

Regardez le reportage de notre rédaction, il est signé Vincent Thollet et Yves-Olivier Ebe.

durée de la vidéo: 01 min 36
La départementale 619 est-elle-dangereuse ?



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
accident faits divers