Nouveau blocage à la centrale de Clairvaux

Une soixantaine d'agents pénitentiaires de la centrale de Clairvaux sont de nouveau en grève ce mercredi 1er juin. Ils bloquent l’entrée de l’établissement avec un barrage de pneus afin de protester contre la fermeture annoncée de l'établissement.

Le combat continue à Clairvaux. Les agents pénitentiaires maintiennent la pression après l'annonce de la fermeture de la prison fin avril par le ministre de la Justice, Jean-Jacques Urvoas, en raison de "son état de vétusté et de dégradation".
L’agence publique pour l’immobilier de la justice, en charge d’une étude sur Clairvaux, doit rendre ses conclusions dans un mois.

Par ailleurs, une dizaine de surveillants de la centrale auboise ont été appelés en renfort à la prison de Saran près d'Orléans, prison en cours d'évacuation ce mardi 31 mai en raison des inondations. Une trentaine de détenus ont notamment été transférés au centre de détention de Villenauxe-la-Grande, dans l'Aube.