Reconversion de la maison centrale de Clairvaux : on sait qui va transformer la prison

On connaît désormais le nom de l'entreprise qui va travailler à la reconversion de la maison centrale de Clairvaux, dans l'Aube. Les deux candidats en lice ont été départagés ce 19 décembre.

La maison centrale de Clairvaux, dans l'Aube, a fermé ses portes le 6 octobre 2023. Un projet de reconversion doit transformer le site qui accueillait encore des détenus il y a peu.

Ce 19 décembre, l'État et les collectivités locales se sont réunis au sein de la maison centrale pour choisir l'entreprise qui va s'attacher à cette transformation, décrite comme un "ambitieux projet de reconversion à la fois patrimoniale, économique, touristique et culturelle".

Deux candidats étaient en lice : Edeis-Adim et Soverency-Redman. C'est le premier qui a été retenu ce 19 décembre. C'est avec lui qu'une phase de négociation exclusive va désormais s'engager.

"Cette nouvelle phase de négociation exclusive a pour objectif pour l’État et les collectivités de préciser les modalités et conditions d’occupation (culturelle, patrimoniale, économique et juridique) de l’offre retenue par le jury, en vue de conclure, si les conditions sont réunies, une convention d’occupation à l’été 2024", précise le communiqué commun de la préfecture et des collectivités locales.

"Ce sont 18 mois de travail intenses pour écrire un nouveau chapitre de l’histoire de Clairvaux qui sont récompensés, soulignent Edeis et ses partenaires dans un communiqué. Nous sommes honorés de la confiance qui nous est faite par l’État et le territoire. Dès demain, nous reprendrons notre travail dans le cadre de la négociation exclusive qui s’ouvre pour finaliser le projet."

Gestionnaire d'aéroports, mais pas uniquement

Le groupe Edeis gère plusieurs aéroports en France, dont ceux de Troyes-Barberey et de Reims-Prunay. Il a aussi la gestion de plusieurs lieux culturels, comme le théâtre antique d'Orange (Vaucluse) et les Arènes de Nîmes (Gard). Il a présenté une proposition commune avec l'entreprise Adim, filiale de Vinci Construction, et un temps candidate en son nom à la transformation de la prison.

La maison centrale de Clairvaux est une ancienne abbaye, transformée en prison. Elle a accueilli des détenus entre 1804 et 2023. La quasi-totalité de l'établissement est classée ou inscrite au titre des Monuments historiques.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité