Dans les coulisses de “Joyeuse retraite” tourné à Troyes, un film avec Michèle Larroque et Thierry Lhermitte

Michèle Larroque et Thierry Lhermitte en pleine action devant la gare de Troyes. / © France 3 Champagne-Ardenne
Michèle Larroque et Thierry Lhermitte en pleine action devant la gare de Troyes. / © France 3 Champagne-Ardenne

Michèle Laroque et Thierry Lhermitte avaient tourné en octobre 2018 dans l'Aube "Joyeuse retraite" qui sort en salle ce mercredi 20 novembre. Il devait s'appeler les "Chicoufs". Une comédie autour des tensions entre générations. L'équipe du film revient ce soir. Coulisses. 
 

Par MM/CC avec Tiphaine Le Roux

Sortie très attendue du film "Joyeuse retraite" ce mercredi 20 novembre 2019 à Troyes. Avec Michèle Laroque et Thierry Lhermitte, en rôles principaux, le film qui évoque la retraite perturbée d'un couple bourgeois a été quasi entièrement tourné dans la ville préfecture de l’Aube entre le 23 septembre et le 9 novembre 2018. Une séance avec les comédiens du film avait lieu le soir même de la sortie en salles à Troyes.
 

Apparue dans "Le Pacha"(film de Georges Lautner avec Jean Gabin, réalisé en 1968), la gare de Troyes est donc à nouveau le décor de l’une des scènes du film qui devait s'appeler "Les Chicoufs" au départ. Michèle Laroque et Thierry Lhermitte y jouent un couple qui vient accompagner son gendre, mais celui-ci va être percuté par une voiture.

La bande annonce : 
"Joyeuse retraite" : la bande annonce

Hormis ce parvis de gare très emblématique, les 33 jours de tournage de ce premier film de Fabrice Bracq se sont déroulés quasiment tous dans l’agglomération troyenne. Aux côtés d’une Michèle Laroque dentiste, Thierry Lhermitte, proche de la retraite, joue le rôle d’un fonctionnaire des impôts, mais surtout d’un grand-père de province nouvelle génération.

Le couple Laroque-Lhermitte habite d'ailleurs dans une maison charmante et cossue, située au 21 rue Ambroise Cottet à Troyes. Dans laquelle plusieurs scènes ont été tournées. 
 

D'autres scènes ont eu lieu dans le secteur, comme aux Restos du coeur. La comédienne Michèle Laroque en fait état avec un certain humour, sur son compte Instagram. 


"Chic, ils arrivent, ouf, ils repartent !"

Les chicoufs, titre initial de ce long-métrage, c'est d'abord une expression tirée d'un livre sur la relation entre jeunes grands-parents et petits enfants : "Chic, ils arrivent, ouf, ils repartent ! Les petits-enfants peuvent être une fontaine de jouvence pour leurs grands-parents. À condition de ne pas être là trop souvent ! "

Mais au-delà du film au thème sociétal, le réalisateur a cherché avant tout à proposer une vraie comédie. Michèle Laroque, compagne du maire de Troyes, François Baroin, "ne s'est pas opposée au fait que le film se tourne ici, bien au contraire".  Elle se dit "très contente que Troyes ait été choisie".

Moi j'adore Troyes, donc plus on connaît Troyes, plus on voit Troyes, plus je suis contente. 
-Michèle Laroque, comédienne.
 

Michèle Laroque : "très heureuse que le film soit tourné à Troyes"

Quant à Thierry Lhermitte, il n'a pas eu le loisir de découvrir la ville de Troyes en 33 jours de tournage dans l'Aube. Sauf les restaurants ! Et le cinéma local... Les deux comédiens jouent pour la 3e fois seulement ensemble. Après le Placard, Tango, et L'appartement. 


Sortie le 20 novembre 2019
 

La scène de la gare a demandé de nombreuses répétitions. Avec la mise en place d'une grue pour tourner un incident avec leur gendre. La caméra devait traverser la voiture, ce qui a demandé une grande concentration. L'entrée principale de la gare a été bouclée une grosse partie de la journée. Mais les habitants étaient nombreux à se masser autour de la scène pour tenter un selfie ou une photo souvenir. 

 



Dans le scénario, si la collision elle-même doit être reconstituée avec des effets spéciaux, les techniciens ont dû régler un plan séquence avec travelling de caméra jusqu’à l’intérieur du véhicule. Un plan un peu audacieux qui a nécessité un grand nombre de prises.
 

tournage du film "Les Chicoufs" à Troyes

L’équipe conséquente a été attirée par une aide de la Région Grand Est, et sa présence doit générer en contrepartie 3.000 nuitées hôtelières. Le long métrage sort ce mercredi 20 novembre 2019. Une séance avec l'équipe du film est prévue à 20h15 au CGR de Troyes. 


 

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Les + Lus