Covid-19 : l'Aube en surveillance renforcée, qu'est ce que ça change ?

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé jeudi 4 mars que le département de l'Aube serait placé en surveillance renforcée, suite la hausse des contaminations. Le virus du Covid-19 continue de progresser. 

Les centres de marques Mc Arthur Glen à Pont-Sainte-Marie (Aube) et celui de Marques Avenue à St Julien-les-Villlas, sont fermés pour deux semaines, à compter du 5 mars, suite aux annonces du Premier ministre.
Les centres de marques Mc Arthur Glen à Pont-Sainte-Marie (Aube) et celui de Marques Avenue à St Julien-les-Villlas, sont fermés pour deux semaines, à compter du 5 mars, suite aux annonces du Premier ministre. © Ludovic Petiot, MaxPPP

L'Aube, département dans lequel le taux d'incidence du virus progresse - toujours 274,6 cas pour 100.000 habitants selon l'ARS en date du 5 mars- a rejoint la liste des 20 départements de France où l’évolution du virus est jugée "préoccupante".  Ils sont placés sous "surveillance renforcée", a indiqué le Premier ministre Jean Castex le jeudi 4 mars lors de sa désormais habituelle conférence de presse du jeudi avec le ministre de la santé. "Une concertation entre les préfets et les élus de ces départements doit avoir lieu pour déterminer les réponses les plus appropriées". Du cas par cas pour le détail. 

Le préfet de l'Aube a donc annoncé vendredi 5 mars plusieurs mesures concrètes suite à cette allocution du Premier ministre. La fermeture des zones commerciales non alimentaires de plus de 10.000 m² a été actée (mesure applicable dans tous les départements sous surveillance renforcée). En outre, par arrêté préfectoral, le centre de marques de Mc Arthur Glen situé à Pont-Sainte-Marie, sera fermé du samedi 6 mars 2021 jusqu’au dimanche 21 mars 2021 inclus, "en raison de son attractivité au-delà des frontières du département et afin d’éviter le brassage de population". Celui de "Marques Avenue" à St Julien-les-Villas est également fermé depuis vendredi 5 mars au soir.  Sans qu'une date de réouverture ne soit fixée. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par McArthurGlen Troyes (@mcarthurglen_troyes)

L’interdiction de la consommation d’alcool et de l’activité musicale amplifiée sur la voie publique du samedi 6 mars au mercredi 31 mars inclus dans le périmètre de 14 communes visées par l’arrêté préfectoral n°2021064-0001 du 2 mars 2021 rendant obligatoire le port du masque. Cette interdiction s’étend également aux territoires suivants, eux-mêmes couverts par l’obligation du port du masque.  Plages des lacs du département, les parkings et aires de pique-nique situés à leurs abords dans les communes de Lusigny-Sur-Barse ; Géraudot ; Mesnil Saint-Père : promenade de la plage et sa jetée, dès l’entrée du parking (au niveau du restaurant Le Belvédère) et jusqu’à la sortie de la commune (après le camping le Lac d’Orient) ; Dienville : l’obligation s’applique aussi à la vélo-voie à partir des parkings du port sur un kilomètre, en direction de Radonvilliers.

Covid : taux d'incidence Grand Est
Infogram

Dépistage et vaccination renforcés

Une campagne de vaccination renforcée débute dès ce week-end du 6 et 7 mars par la livraison de 2.340 doses de vaccins Pfizer supplémentaires ce vendredi 5 mars. Ces 2.340 doses supplémentaires de vaccin Pfizer permettent ainsi d’intensifier la vaccination pour les personnes âgées de plus de 75 ans et les personnes de plus de 50 ans présentant une ou plusieurs comorbidités. "La réception de ces doses supplémentaires permet de multiplier l’effort vaccinal par 4 ce week-end grâce à la mobilisation des collectivités locales, du personnel soignant et du SDIS".

Le renforcement des mesures de dépistage de la population. La journée de dépistage massif organisée jeudi 4 mars au centre de dépistage de Troyes, avec le soutien de la ville, du Centre Hospitalier de Troyes et de la Croix Blanche "a permis à 310 personnes d’effectuer un test RT-PCR, soit trois fois plus qu’en période habituelle". La réalisation de campagnes de dépistage va s’intensifier dès ce week end, avec l’organisation de campagnes de tests antigéniques dans les communes de La Chapelle Saint-Luc et Troyes, avec la mobilisation des médiateurs Lutte Anti-Covid (secouristes formés des associations de sécurité civile : Croix blanche et Sec’UTT) : samedi 6 mars de 9h à 12h : centre de dépistage de Troyes (ex Lidl), avenue Maréchal de Lattre de Tassigny samedi 6 mars de 13h à 16h30 : La Chapelle St Luc, en face de la piscine Aqualuc, Avenue de Neckarbischofsheim dimanche 7 mars de 9h à 12h : centre de dépistage de Troyes dimanche 7 mars de 15h à 18h : gare de Troyes.

Le Premier ministre a précisé que "les Hautes-Alpes, l’Aisne et l’Aube ont connu une progression telle depuis une semaine qu’ils ont franchi le seuil de 250 pour 100 000 et s’ajoutent donc à la liste des 20 départements placés sous surveillance renforcée". Le port du masque dans l'Aube, a d'ailleurs été rendu obligatoire dans de nombreuses communes depuis le 3 mars. 

Le Premier ministre a également incité les habitants de ces départements à réduire les contacts sociaux et familiaux. "Nous avions posé ce type de recommandations pour les fêtes de fin d’année, et cela avait eu un vrai impact. Pas plus de 6 personnes à l’occasion des moments conviviaux ou familiaux. On sait que c’est souvent là que les transmissions s’opèrent. Je vous demande – vraiment - d’observer cette règle de prudence au cours des prochaines semaines".

Deuxième recommandation, les habitants des 23 départements concernés sont invités à ne pas sortir, autant que possible, de leur département (ou de leur région s’agissant des départements franciliens). "C’est une demande de simple bon sens : le virus frappe de manière encore inégale les différentes parties de notre territoire, évitons de le diffuser là où il demeure encore de moindre intensité".

Ces situations locales plus favorables sont selon le chef du Gouvernement, encore très fragiles et "rendent impossible d’envisager des mesures d’assouplissement territorialisé, ce d’autant que des augmentations fortes et soudaines peuvent s’observer dans des départements jusqu’alors plutôt préservés".

Mise en application : le 5 mars au soir à minuit

Les préfets seront également invités, en concertation avec les maires concernés, à interdire ou à réglementer l’accès de certains sites très fréquentés pendant les week-end, "où l’on observe des regroupements de masse, trop souvent sans masque ni distanciation. Je comprends évidemment le besoin de sortir et de se retrouver, notamment avec le retour des beaux jours, mais les images que nous avons vues encore ce week-end dernier dans certaines grandes villes, y compris à Paris, ne sont tout simplement pas raisonnables", a prévenu Jean Castex. 

"Par cohérence, les préfets pourront être amenés à interdire les manifestations organisées dans l’espace public, notamment pendant les week-ends, lorsqu’elles présenteront un risque sanitaire avéré au regard de leurs conditions d’organisation", a poursuivi le Premier ministre. Ces dispositions entreront en vigueur ce vendredi soir à minuit. "Nous allons par ailleurs accélérer significativement et dès ce week-end la vaccination dans ces 23 départements". 

Des vaccins supplémentaires sont attendus dans l'Aube.
Des vaccins supplémentaires sont attendus dans l'Aube. © Clément Pravaz, FTV

1260 vaccins supplémentaires

Dans l'après-midi de ce jeudi 4 mars, on apprenait que dans le cadre du renforcement des mesures de lutte contre le COVID-19 lié à l'évolution de la situation sanitaire du département, les autorités nationales ont alloué à l'Aube 1.260 vaccins PFIZER supplémentaires qui seront livrés ce vendredi. "En coordination avec la Préfecture et la délégation territoriale de l'ARS, les autorités politiques et sanitaires du département se sont mobilisées pour proposer dans les prochains jours de nouveaux créneaux de vaccinations. 

630 vaccinations nouvelles seront réalisées ce samedi 6 et ce dimanche 7 mars au Centre de Vaccination de Troyes Champagne Métropole, situé avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny à Troyes (ex. Lidl). 630 autres vaccinations supplémentaires seront aussi programmées du lundi 8 au vendredi 12 mars sur ce centre de vaccination. "Ces 1260 vaccinations seront réalisées en complément des 1440 rendez-vous programmés dans ce centre sur cette même période".  

Ce renforcement de la campagne de vaccination concerne tous les habitants du département de l’Aube âgés de plus de 75 ans ou répondant aux règles de priorités vaccinales fixées par le Gouvernement. Cette vaccination est réalisée uniquement sur rendez-vous sur www.doctolib.fr ou par téléphone au 03 25 49 75 84 (du lundi au vendredi de 8h à 17h30).
Le centre de vaccination de Troyes Champagne Métropole est ouvert du lundi au samedi de 8h à 18h et exceptionnellement ce dimanche 7 mars de 8h à 18h précise la Ville de Troyes dans un communiqué. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société