Estac : après les jets de fumigènes, le club prend des mesures contre les "supporters" et joueurs concernés

L'Estac, le club de foot de Troyes a annoncé ce mercredi 8 mai prendre des sanctions vis-à vis des supporters qui ont lancé des fumigènes sur le terrain lors du match contre valenciennes. Des joueurs sont aussi sanctionnés.

Après la stupeur et la déception, vient le temps de l'enquête et des sanctions. Une mesure rare, à la hauteur de ce qu'il s'est passé sur le terrain. L'Estac, le club de football de Troyes (Aube) a annoncé une série de mesures contre les auteurs de tirs de fumigènes dans l'enceinte du stade de l'Aube vendredi 3 mai 2024. Dans un communiqué diffusé le mercredi 8 mai, le club troyen précise avoir procédé à une enquête interne et assure qu'elle va sanctionner les fautifs. 

Pour rappel, le match de football de Ligue 2 qui opposait l'Estac de Troyes au Valenciennes FC (Nord) avait été interrompu à quelques minutes de la fin le vendredi 3 mai 2024 après que des fumigènes ont été tirés sur la pelouse. Le club est par ailleurs tout proche d'une relégation en National. Le lendemain de ce match raté, le maire (Les Républicains) de Troyes, François Baroin, faisait part de son indignation, "les débordements d'hier soir doivent être condamnés avec la plus grande fermeté". Ce sera donc chose faite. 

"Les lancements d’engins pyrotechniques sur le terrain par des détenteurs de billets sont considérés par le club comme des actes dangereux et irresponsables. Ces actes n’ont pas leur place dans notre sport. Nous avons examiné les images de vidéosurveillance et avons identifié neuf personnes, qui verront désormais leur abonnement et leur billet résiliés, et se verront imposer une interdiction maximale d’accès au stade. L’identité de ces personnes a également été communiquée aux autorités de police, qui détermineront si elles feront l’objet de poursuites.

Des joueurs sanctionnés

Quant aux joueurs du club, eux aussi concernés, pour certains, par les jets de fumigènes, ils sont pareillement concernés par ces mesures disciplinaires. "Nous avons été déçus de voir quatre joueurs renvoyer certains fumigènes du terrain dans les tribunes. En dépit de multiples provocations, il est clair que leurs réactions étaient aussi dangereuses. Ces joueurs sont à présent mis à pied à titre conservatoire.

L’Estac condamne fermement toute forme d’agression et de violence – et nous continuerons à prendre des mesures pour garantir que notre stade et notre terrain soient des environnements sûrs pour tous nos joueurs et supporters. Le Club attend maintenant de connaître les décisions de la Ligue".