Cet article date de plus de 4 ans

Lacoste, marque gagnante des JO de Rio

Fabriquées dans son usine historique à Troyes, les tenues portées par l'équipe de France aux Jeux Olympiques ont fait fureur et ont déjà rapporté gros à l'équipementier.
© Lionel BONAVENTURE / AFP
Avec 42 médailles, record de l'après-guerre, les athlètes français ont brillé par leurs résultats cet été aux Jeux Olympiques de Rio. Mais pas seulement.

Sur le plan de l'image, le succès est aussi au rendez-vous. Les tenues portées par les Bleus au Brésil ont été très remarquées. Désormais habilllés par Lacoste, les sportifs ont permis à la marque au crocodile de réaliser un gros coup économique.

Les retombées en boutique sont très fortes. 100 000 pièces de la collection JO ont été vendues en deux semaines. La veste blanche est en rupture de stock. Le logo sur les polos - un crocodile bleu blanc rouge - a aussi fait un tabac.

L'athlète rémois Mahiédine Mekhissi pose avec sa médaille de bronze dans sa tenue à l'effigie de Lacoste.
L'athlète rémois Mahiédine Mekhissi pose avec sa médaille de bronze dans sa tenue à l'effigie de Lacoste. © Fabrice Coffrini / AFP

"Nous avons rappelé nos fondamentaux : l'élégance sportive et la France", a déclaré le PDG Thierry Guibert au magazine Challenges.
C'est en effet en France, et plus particulièrement à Troyes, dans sa fililale de Devanlay, que sont fabriquées les tenues. Désormais propriété du groupe suisse Maus Frères, Lacoste souhaiterait transformer le site aubois en pôle d'excellence.

Equipementier de l'équipe de France olympique depuis 2013, Lacoste a signé un contrat exclusif pour habiller les athlètes français aux JO d'hiver 2018 à Pyeongchang en Corée du Sud et d'été 2020 à Tokyo au Japon.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie jeux olympiques sport