Ligue 2 : Troyes élimine Valenciennes de la Coupe de la Ligue (1-3)

Publié le Mis à jour le
Écrit par Avec AFP
A droite, Rudy Mater dépité.
A droite, Rudy Mater dépité. © AFP PHOTO / François LO PRESTI

Troyes (L2) s'est brillamment imposé sur la pelouse d'une équipe de Valenciennes (L1) souvent déboussolée, se qualifiant logiquement pour les 8e de finale de la Coupe de la Ligue, ce mardi, au stade du Hainaut (3-1).

Mal en point en Championnat (dernier de L1) et sevré de victoire depuis début août, VA a prolongé sa série de matches sans victoire à onze. L'équipe d'Ariel Jacobs n'a pas profité de cette compétition pour se relancer. Au contraire. Et si son élimination précoce en Coupe n'est au fond pas une surprise pour une équipe qui n'a jamais dépassé les quarts de finale, la manière avec une équipe en grande difficulté face à une formation de l'échelon inférieur, interroge.

Rapidement pris à la gorge par un but de Court (1-0, 4e), les Valenciennois ont mis longtemps à relever la tête. En face, grâce à un jeu plus rôdé fait de mouvements et de passes courtes, les pensionnaires de L2 avaient rapidement doublé la mise après une bonne frappe de Court repoussée par Penneteau et reprise par Gimbert (2-0, 31) de près.

Un maigre espoir

Remplaçant au début de la rencontre, l'attaquant s'offrait même un doublé de l'entrée de la surface sur une frappe à ras-de-terre mal captée par Penneteau (1-3, 57), qui éteignait les derniers espoirs locaux, un temps ravivés par la réduction du score de Dossevi, au retour des vestiaires (1-2, 47).

Malgré un manque criant de cohésion dans le jeu, Valenciennes, parfois apathique et souvent en manque d'agressivité, pourra regretter le penalty
raté par Kaglemacher, envoyé dans les tribunes (63) et le poteau touché par Anthony Le Tallec (68).

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.