Législatives 2022 dans l'Aube : qui est Valérie Bazin-Malgras, réélue pour un second mandat

Publié le Mis à jour le

Valérie Bazin-Malgras (LR, union de la droite et du centre) est réélue députée. Au second tour des élections législatives de 2022, ce dimanche 19 juin, elle a battu Évelyne Henry (RN/ex-FN).

Et de deux. Élue députée en 2017, Valérie Bazin-Malgras (LR, union de la droite et du centre) conserve son mandat à l'Assemblée nationale. 

La députée sortante a remporté 59.51% des voix à l'issue du second tour des législatives de 2022. Elle était opposée à Évelyne Henry (RN/ex-FN), qui en a eu 40.49%. La victoire de Valérie Bazin-Malgras est due à un très favorable report de voix vers sa candidature, qu'elle appelait de ses voeux. 

"Je réitère ne pas être macron-compatible ni Le Pen-compatible", a-t-elle tenu à rappeler au micro de France 3 Champagne-Ardenne. "Je resterai députée les Républicains. Il y a de l'audience dans ce pays pour toutes les formations politiques, j'assume être de droite. Et je travaille pour l'Aube et mon pays. Mes collègues sont d'une grande qualité, nous aurions bien travaillé ensemble, et ce ne sera pas pareil avec les extrêmes." 

Adoubée par François Baroin (dont elle est une ancienne conseillère municipale), la personnalité politique la plus influente du département de l'Aube, Valérie Bazin-Malgras avait débuté sa campagne sous de bons auspices. Sa deuxième circonscription reste donc dans le giron du parti Les Républicains : c'est la seule du département (voir la carte ci-dessous).


Proche des milieux commerçants de Troyes (elle est déclarée comme commerçante auprès de l'Assemblée nationale), la députée a commencé sa carrière politique au conseil municipal troyen en 2014. Elle avait remporté la circonscription de Jean-Claude Mathis (LR) dès sa première candidature en 2017.

Dans l'hémicycle (où il est possible de contrôler son action), elle siège dans la commission des Affaires culturelles et éducatives. Elle travaille au sein du groupe consacré à l'organisation des Jeux olympiques de 2024. Native d'un secteur viticole (elle est née à Romilly), sa voix est prépondérante en ce qui concerne les travaux liés au vin et à l'oenologie. Elle s'intéresse aussi aux thématiques de la chasse, de la pêche, et de l'industrie du bois.

Elle est réserviste au sein de la gendarmerie depuis 2018. Elle y occupe le grade de colonelle honoraire (ce qu'on apprend sur Facebook).

Depuis 2019, Valérie Bazin-Malgras est vice-présidente du parti Les Républicains, parti en difficulté depuis la présidentielle de 2017, et plus encore depuis celle de 2022 : elle lui reste néanmoins fidèle. C'est aussi la secrétaire départementale du parti dans l'Aube.