CARTE. Résultats définitifs législatives 2022 dans l'Aube et à Troyes : les députés élus et battus dans votre circonscription

Publié le Mis à jour le
Écrit par Matti Faye, Vincent Ballester

La population française a voté pour le second tour des élections législatives 2022, ce dimanche 19 juin. Découvrez les résultats définitifs dans les trois circonscriptions du département de l'Aube, dans lesquelles s'affrontaient l'union de la gauche (Nupes), la majorité présidentielle (Ensemble), l'union de la droite et du centre (LR notamment), et le Rassemblement national (RN/ex-FN).

Ce dimanche 19 juin 2022, les électeurs et électrices ont effectué leur devoir citoyen : du moins pour celles et ceux qui l'ont fait, c'est à dire moins de la moitié du corps électoral.

Vous retrouverez sous la carte ci-après les résultats de chacune des circonscriptions de l'Aube. Cliquez ci-dessous pour accéder directement aux résultats de : 


Ces élections sont cruciales pour le gouvernement d'Emmanuel Macron, qui espère conserver sa majorité absolue au Parlement. Cette dernière a été fortement égratignée par les bons scores de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes), laquelle est arrivée en tête du premier tour, avec une poignée de voix d'avance sur la majorité présidentielle (Ensemble). Si la Nupes devient la première force d'opposition, le parti Renaissance (nouveau de La République en marche, LREM) n'aura plus les coudées franches pour faire passer ses projets de loi, et devra davantage négocier et donner des gages. 

L'union de la droite et du centre, très écornée par le score catastrophique de Valérie Pécresse à la présidentielle et les défections vers Renaissance ou Reconquête (parti du polémiste Éric Zemmour), joue sa survie et espérer conserver un maximum de circonscriptions. Quant à l'extrême-droite, le Rassemblement national (RN, anciennement nommé Front national) espère remporter le plus de sièges possibles et ainsi décrocher des financements nécessaires au remboursement de sa dette.

Première circonscription de l'Aube (Troyes, Pont-Sainte-Marie, Bar-sur-Aube)

Enjeux et résultats du second tour

Jordan Guitton (RN/ex-FN), à 27 ans (comme François Baroin en son temps), devient député avec 53.89% des voix, contre 46.11% pour Grégory Besson-Moreau (Renaissance/ex-LREM, majorité présidentielle Ensemble). L'abstention a atteint 50.77%.

"Je suis né dans ce territoire", se ravit le vainqueur. Il s'inscrit dans la continuité de ses candidatures à Troyes et dans le canton d'Arc-sur-Aube. Il voit dans cette victoire une confirmation des scores obtenus par Marine Le Pen lors de l'élection présidentielle au sein de ces territoires. De son côté, le député battu dénonce "des vendeurs de rêve", et que "des rancoeurs personnelles passent avec le territoire". Il n'oublie pas de saluer son travail "pour les agriculteurs et les infirmières" et continuera à travailler "au niveau de Clairvaux"

Jordan Guitton disposait d'une confortable avance de douze points et pouvait conquérir le siège du député sortant Grégory Besson-Moreau, élu pour la première fois en 2017. Natif de la circonscription, Jordan Guitton rappelait qu'il "se présente depuis neuf ans"; tandis que le député macroniste, parfois accusé d'avoir été parachuté, invoquait le front républicain pour tenter de sauver son siège.

Forces en présence et données brutes

Pour rappel, les résultats du premier tour étaient les suivants :

  • Jordan GUITTON (Rassemblement national) : 36,3 % des exprimés (11 406 voix) - en ballotage
  • Grégory BESSON-MOREAU (Ensemble - Renaissance) : 24,2 % des exprimés (7 615 voix) - en ballotage
  • Stéphanie FRAENKEL (Les Républicains) : 16,2 % des exprimés (5 093 voix)
  • Laurent SPAGNESI (NUPES - EELV) : 14,5 % des exprimés (4 558 voix)
  • Hervé GIACOMONI (Reconquête !) : 3,5 % des exprimés (1 106 voix)
  • Marie-Elisabeth CANAUD (Sans étiquette) : 2,8 % des exprimés (884 voix)
  • Lionel PAILLARD (Lutte ouvrière) : 1,4 % des exprimés (429 voix)
  • Lydie PIEPLU (Résistons !) : 1,0 % des exprimés (324 voix)

On comptait 502 bulletins blancs (1,6 % des votants) et 170 bulletins nuls (0,5 % des votants).


Au premier tour de l'élection présidentielle 2022, Marine LE PEN était arrivé en tête dans la circonscription avec 36,3 % des suffrages exprimés. Emmanuel MACRON avait obtenu 25,5 % des voix. Jean-Luc MÉLENCHON était crédité de 12,2 % des suffrages. Au second tour, Marine LE PEN était en tête avec 54,7 % des suffrages exprimés. Emmanuel MACRON avait obtenu 45,3 % des voix. L'abstention était de 24,5 % au premier tour, de 23,2 % au second tour.

Il y a cinq ans, 13 candidats s'affrontaient au premier tour des législatives 2017. Les résultats étaient les suivants : Grégory BESSON-MOREAU (La République en Marche) : 29,9 % - en ballotage, Nicolas DHUICQ (Les Républicains) : 25,7 % - en ballotage, Bruno SUBTIL (Front national) : 24,9 % - en ballotage, Michel BACH (La France insoumise) : 7,7 %, Michel GUÉRITTE (Europe Écologie Les Verts) : 2,7 %, Emmanuel PROVIN (Divers gauche) : 2,6 %, Marie GATARD-LAFOND (Parti communiste) : 1,7 %, Ghislain WYSOCINSKI (Alliance écologiste indépendante) : 1,1 %, Yves SAMONATI (Divers droite) : 1,0 %, Claude HECQUET (Sans étiquette) : 0,8 %, Lionel PAILLARD (Lutte ouvrière) : 0,7 %, Emmanuel CHATHUANT (Union populaire républicaine) : 0,7 % et Annie DARDE (Parti du vote blanc) : 0,6 %.

Le second tour avait tourné à l'avantage de Grégory BESSON-MOREAU (La République en Marche). Il avait obtenu 36,5 % des suffrages exprimés (11 339 voix). Nicolas DHUICQ (Les Républicains) pouvait compter sur 35,3 % des suffrages exprimés (10 980 voix). Bruno SUBTIL (Front national) pouvait compter sur 28,2 % des suffrages exprimés (8 780 voix). L'abstention était de 48,2 % au premier tour, de 49,5 % au second tour.

Deuxième circonscription de l'Aube (Troyes, Saint-André-les-Vergers, Saint-Julien-les-Villas)

Enjeux et résultats du second tour

Valérie Bazin-Malgras (LR, union de la droite et du centre) l'emporte avec une bonne avance, 59.51%, contre les 40.49% pour Évelyne Henry (RN/ex-FN). L'abstention a atteint 53.33%.

Malgré le report des voix d'En Marche, la gagnante réitère ne pas être "macron-compatible ni Le Pen-compatible. Je resterai députée les Républicains. Il y a de l'audience dans ce pays pour toutes les formations politiques, j'assume être de droite. Et je travaille pour l'Aube et mon pays." Elle regrette vraiment que ses collègues "d'une grande qualité" des première et troisième circonscriptions, aient échoué. "Nous aurions bien travaillé ensemble, ce ne sera pas pareil avec les extrêmes." 

"C'est une très belle victoire pour elle", salue François Baroin (LR). Il estime qu'elle sera "une interlocutrice privilégiée de la ville de Troyes à l'Assemblée". De son côté, le président (SE) du conseil départemental de l'Aube regrette d'avoir perdu ses interlocuteurs au sein du parti présidentiel, éliminé du département.

Dominée par la droite depuis Mai 68, la circonscription voyait Valérie Bazin-Malgras briguer un second mandat de députée. Arrivée en tête du premier tour malgré un contexte difficile (l'échec de Valérie Pécresse à la présidentielle), elle ne devançait que légèrement Évelyne Henry. La députée sortante se disait "fière" de sa progression, comptant sur un soutien en masse pour que le parti frontiste ne gagne pas ce siège. 

Forces en présence et données brutes

Pour rappel, les résultats du premier tour étaient les suivants :

  • Valérie BAZIN-MALGRAS (Les Républicains) : 28,6 % des exprimés (10 426 voix) - en ballotage
  • Evelyne HENRY (Rassemblement national) : 27,4 % des exprimés (9 990 voix) - en ballotage
  • Sarah FRAINCART (NUPES - LFI) : 16,9 % des exprimés (6 165 voix)
  • Salomé FONTAINE-GARCIA (Ensemble - MoDem) : 16,8 % des exprimés (6 130 voix)
  • Etienne IGNATOVITCH (Reconquête !) : 4,6 % des exprimés (1 695 voix)
  • Sébastien RIGLET (Divers centre) : 1,5 % des exprimés (546 voix)
  • Isabelle PUFF (Les Patriotes) : 1,4 % des exprimés (524 voix)
  • Sébastien BEAUFUMÉ (Parti animaliste) : 1,4 % des exprimés (520 voix)
  • Romain VALLÉE (Lutte ouvrière) : 1,4 % des exprimés (493 voix)

On comptait 507 bulletins blancs (1,4 % des votants) et 179 bulletins nuls (0,5 % des votants).


Au premier tour de l'élection présidentielle 2022, Marine LE PEN était arrivé en tête dans la circonscription avec 32,4 % des suffrages exprimés. Emmanuel MACRON avait obtenu 26,3 % des voix. Jean-Luc MÉLENCHON était crédité de 14,2 % des suffrages. Au second tour, Marine LE PEN était en tête avec 51,3 % des suffrages exprimés. Emmanuel MACRON avait obtenu 48,7 % des voix. L'abstention était de 24,7 % au premier tour, de 23,9 % au second tour.

Il y a cinq ans, 13 candidats s'affrontaient au premier tour des législatives 2017. Les résultats étaient les suivants : Djamila HADDAD (La République en Marche) : 30,4 % - en ballotage, Valérie BAZIN-MALGRAS (Les Républicains) : 24,2 % - en ballotage, Jean-Christophe LEFEVRE (Front national) : 21,7 %, Elise GEHIN (La France insoumise) : 7,6 %, Sybille BERTAIL (Divers droite) : 6,5 %, Virgil HENNEQUIN (Parti socialiste) : 2,6 %, Benjamin BIRENE (Europe Écologie Les Verts) : 2,4 %, Gisèle MALAVAL (Parti communiste) : 1,5 %, Frédéric FAYS (Divers) : 0,9 %, Olivier TAMARIO (Parti du vote blanc) : 0,6 %, Françoise JOUVE (Union populaire républicaine) : 0,5 %, Julien CYNOBER (Lutte ouvrière) : 0,5 % et Patricia PEYRAUD (Nouvelle Donne) : 0,4 %.

Le second tour avait tourné à l'avantage de Valérie BAZIN-MALGRAS (Les Républicains). Elle avait obtenu 55,3 % des suffrages exprimés (16 501 voix). Djamila HADDAD (La République en Marche) pouvait compter sur 44,7 % des suffrages exprimés (13 340 voix). L'abstention était de 49,0 % au premier tour, de 54,8 % au second tour.

Troisième circonscription de l'Aube (Troyes, Romilly-sur-Seine, La Chapelle-Saint-Luc)

Enjeux et résultats du second tour

Angélique Ranc (RN/ex-FN) l'emporte avec 51.65%, contre les 48.35% de la députée sortante Loëtitia Beury (Renaissance/ex-LREM, majorité présidentielle Ensemble). L'abstention a atteint 56.07%.

Selon la gagnante, il s'agit là d'une conséquence d'une sorte de "troisième tour" qui était favorable au parti de Marine Le Pen suite à son bon score à la présidentielle. Conseillère régionale, elle se réjouit du futur "très grand groupe RN à l'Assemblée pour pouvoir proposer des lois et amender celles proposées par le gouvernement. L'opposition sera constructive comme nous faisons à la région." 

L'ancien député sortant (qui ne se représentait pas et dont le poulain, Baptiste Gatouillat, a échoué au premier tour), Gérard Menuel, déplore ce résultat. Il observe que "dès la fin du non-cumul des mandats, on a vu le niveau baisser à l'Assemblée. Ceux qui avaient le plus d'expérience sont restés dans leurs mairies et leurs départements. Je pense que ça va être très compliqué pour le nouveau gouvernement de faire passer des lois." Quant à la perdante, Loëtitia Beury, elle craint "qu'on soit maintenant en difficulté dans ce département où c'est déjà compliqué avec le chômage. On parle de démocratie qui parle, mais ce sont des anti-démocrates qui ont gagné." Elle renouvelle son soutien à Emmanuel Macron malgré sa défaite.

Haut fief de la droite (ce fut celui de François Baroin), la circonscription a vu Angélique Ranc arriver en tête du premier tour. Huit points derrière elle, on retrouvait Loëtitia Beury . Cette dernière comptait sur "les reports de voix", qui devaient lui bénéficier en priorité depuis les coalitions de la gauche (Nupes) et de la droite si elle voulait espérer l'emporter.

Forces en présence et données brutes

Pour rappel, les résultats du premier tour étaient les suivants :

  • Angélique RANC (Rassemblement national) : 29,5 % des exprimés (8 958 voix) - en ballotage
  • Loëtitia BEURY (Ensemble - Renaissance) : 21,6 % des exprimés (6 546 voix) - en ballotage
  • Gaëtan SEFFALS (NUPES - LFI) : 21,2 % des exprimés (6 430 voix)
  • Baptiste GATOUILLAT (Les Républicains) : 14,9 % des exprimés (4 507 voix)
  • Céline LOPES VAZ (Reconquête !) : 4,3 % des exprimés (1 318 voix)
  • Nelly COLLOT-TOUZÉ (Écologie au centre) : 3,1 % des exprimés (942 voix)
  • Laure FERNANDEZ (Les Patriotes) : 1,7 % des exprimés (504 voix)
  • Pascal ANDRIEUX (Lutte ouvrière) : 1,5 % des exprimés (455 voix)
  • Dominique MENISSIER (Parti animaliste) : 1,4 % des exprimés (425 voix)
  • Didier FREVILLE (Divers centre) : 0,8 % des exprimés (244 voix)
  • Lyonnel HELICK (Souverainistes) : 0,0 % des exprimés (14 voix)

On comptait 468 bulletins blancs (1,5 % des votants) et 184 bulletins nuls (0,6 % des votants).

Au premier tour de l'élection présidentielle 2022, Marine LE PEN était arrivé en tête dans la circonscription avec 30,3 % des suffrages exprimés. Emmanuel MACRON avait obtenu 24,9 % des voix. Jean-Luc MÉLENCHON était crédité de 18,8 % des suffrages. Au second tour, Emmanuel MACRON était en tête avec 51,0 % des suffrages exprimés. Marine LE PEN avait obtenu 49,0 % des voix. L'abstention était de 27,4 % au premier tour, de 27,9 % au second tour.

Il y a cinq ans, 11 candidats s'affrontaient au premier tour des législatives 2017. Les résultats étaient les suivants : Pascal LANDRÉAT (La République en Marche) : 32,4 % - en ballotage, Gérard MENUEL (Les Républicains) : 23,5 % - en ballotage, Angélique RANC (Front national) : 21,3 %, Yves BOUTEILLER (La France insoumise) : 10,1 %, David BLANCHON (Parti socialiste) : 3,8 %, Nelly COLLOT-TOUZÉ (Alliance écologiste indépendante) : 2,0 %, Arnaud PACOT (Parti communiste) : 2,0 %, Laurent STOCCO (Debout la France) : 1,9 %, Dominique DEHARBE (Nouvelle Donne) : 1,3 %, Chrystel CARTE (Union populaire républicaine) : 0,9 % et Pascal ANDRIEUX (Lutte ouvrière) : 0,9 %.

Le second tour avait tourné à l'avantage de Gérard MENUEL (Les Républicains). Il avait obtenu 52,7 % des suffrages exprimés (12 877 voix). Pascal LANDRÉAT (La République en Marche) pouvait compter sur 47,3 % des suffrages exprimés (11 548 voix). L'abstention était de 51,3 % au premier tour, de 58,1 % au second tour.

Le prochain rendez-vous électoral, hormis les sénatoriales de 2023 où la population ne vote pas directement, devrait se tenir en 2024. Il s'agira des élections européennes.