Troyes : la pelouse du stade de l'Aube attaquée par des champignons

Publié le
Écrit par Matti Faye

Des tâches brunes, des brins d'herbe qui meurent et se détachent, la pelouse du stade de l'Aube à Troyes est touchée par des champignons. Un "protocole strict" est mis en place pour le match amical prévu samedi 30 juillet.

Branle-bas de combat au stade de l'Aube pour sauver la pelouse. L'équipe des jardiniers du stade qui accueille les matchs de l'Espérance sportive Troyes Aube Champagne (Estac) "lutte contre une maladie qui s'attaque à la pelouse indépendamment de son âge", indique Troyes Champagne Métropole, le propriétaire du stade, dans un communiqué ce vendredi 29 juillet.

Le problème est causé par des champignons et ne concerne pas que le terrain d'honneur. Il s'étend également aux terrains d'entraînement. Il se matérialise par "l'apparition de taches brunes, un dessèchement des brins d'herbe qui meurent avant de se détacher". Selon la collectivité, les problèmes constatés à Troyes ne sont pas isolés. "D'après les échanges entre jardiniers, d'autres stades ou centres d'entraînement sont également touchés dans l'Hexagone", explique le communiqué.

Des pédiluves pour désinfecter les chaussures

Des traitements ont été mis en place il y a deux semaines, lorsque le problème a été constaté, et sont à première vue efficaces. La prolifération des champignons "pyricularia et fusariose estivale" semble stoppée.

Le match amical prévu le samedi 30 juillet au stade face à Nancy va pouvoir avoir lieu malgré tout. Mais il faudra qu'un protocole strict soit respecté. "Des pédiluves sont mis en place pour la décontamination des chaussures des joueurs et du staff avant de fouler la pelouse" et les échauffements seront délocalisés. "Aucune animation ne sera organisée dans l'arène", précise-t-on.

Ces mesures sont nécessaires pour empêcher "la récidive et la prolifération de cette maladie qui n'a pas d'effet sur l'homme", ajoute le communiqué. Le premier match de championnat à domicile pour l'Estac est programmé le 14 août, face à Toulouse.