A Troyes, la solidarité s'organise autour des réfugiés

L'évêque de Troyes a envoyé une lettre aux communautés afin de relayer l'appel du Pape François. Au sein de la paroisse St-Martin cela fait plus d'un an que le Père Laurent et les fidèles hébergent des demandeurs d'asile.

Dans notre reportage, nous avons rencontré Chida et Muya qui sont originaires de Congo-Kinshasa. Ce pays d'Afrique centrale est secoué par des guerres depuis de nombreuses années. Se sentant menacée, l'étudiante en biochimie décide de quitter sa famille en direction de la France. Ce voyage de plusieurs mois la conduit en Turquie puis en Grèce. Après quelques mois, elle est enfin arrivée à Paris. Sur le conseil d'une amie, elle choisit de venir à Troyes où elle est hébergée depuis un mois à la paroisse St-Martin.

La paroisse dispose de trois chambres réservées exclusivement aux femmes sans solution de logement. Une solution temporaire à l'initiative du prêtre et de paroissiens.

Au sein de cette paroisse, la communauté chrétienne n'a pas attendu l'appel du Pape pour venir en aide des réfugiés. Un appel d'ailleurs relayé par l'évêque de Troyes. Dans une lettre adressée aux communautés religieuses, Monseigneur Stenger rappelle le devoir de chacun d'aider son prochain.

Voir notre reportage dans le JT 19/20 de ce mardi 15 septembre 2015

L'évêque de Troyes a envoyé une lettre aux communautés afin de relayer l'appel du Pape François. Au sein de la paroisse St-Martin cela fait plus d'un an que le Père Laurent et les fidèles hébergent des demandeurs d'asile.