Troyes: soutien aux ex-salariés Goodyear condamnés à de la prison ferme

Publié le Mis à jour le
Écrit par Avec AFP

Un rassemblement de soutien était organisé à Troyes à l'occasion d'une journée de mobilisation pour les ex-salariés de Goodyear condamnés à de la prison ferme.

Ce jeudi matin à Troyes, plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées devant la préfecture pour soutenir les 8 ex-salariés Goodyear. Ces derniers ont été condamnés à de la prison ferme pour avoir séquestré des membres de la direction de l'usine de pneus lors du conflit Amiens-Nord il y a deux ans. Une décision qui a choqué les militants CGT.

Des soutiens partout en France

Ce soutien s'inscrit dans un mouvement national.  La CGT mobilise pour demander la relaxe des huit personnes condamnées à de la prison ferme et, plus généralement, "l'arrêt de la chasse aux sorcières" contre les syndicalistes.
En Île-de-France, le trafic RER est perturbé: un train sur deux circulait sur les RER A et B, deux des lignes les plus fréquentées en Europe, en raison des préavis de grève déposés par la CGT.

Dans la capitale, le rassemblement est prévu Place de la Nation, de 11H00 à 14H00.

Deux cadres séquestrés

Dans le cas des huit ex-salariés de Goodyear condamnés le 12 janvier à 24 mois de prison dont neuf ferme - une peine inédite - pour la séquestration de deux cadres, le parquet avait décidé de les poursuivre malgré le retrait de plainte des dirigeants séquestrés. Certains à gauche avaient alors accusé legouvernement d'être à la manoeuvre. Le Premier ministre Manuel Valls avait répondu à ces accusations en assurant que "la justice (était) indépendante", tout en reconnaissant une peine "indéniablement lourde".

Des rassemblements et une pétition

La pétition lancée par la CGT pour demander la relaxe en appel des ex-Goodyear a recueilli plus de 150.000 signatures. Elle accuse notamment François Hollande et son gouvernement d'avoir "décidé de déclencher une répression sans précédent des syndicalistes qui luttent dans les entreprises". La CGT dit observer une "multiplication" de cas depuis l'affaire des cinq militants CGT de Roanne, poursuivis pour avoir refusé un prélèvement ADN, avant d'être relaxés en 2013.

Voir notre reportage diffusé dans le JT 12/13 de ce jeudi 4 février 2016

durée de la vidéo: 00 min 47
Troyes: soutien aux ex-salariés Goodyear condamnés à de la prison ferme ©France 3 Champagne-Ardenne

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité