Troyes : trois raisons de visiter l'exposition historique "1420 : un roi pour deux couronnes"

Le conseil départemental de l'Aube propose à partir du 4 septembre à l'Hôtel Dieu-le-Comte à Troyes, une exposition événement consacrée aux 600 ans de la signature du traité de Troyes. Un traité qui scelle la paix entre la France et l'Angleterre.
De nombreux éléments historiques sont présentés à l'occasion de cette exposition consacrée au traité de Troyes signé en 1420.
De nombreux éléments historiques sont présentés à l'occasion de cette exposition consacrée au traité de Troyes signé en 1420. © FTV
Masqué, l'ambassadeur du Royaume-Uni a fait le déplacement pour inaugurer ce jeudi 3 septembre une exposition historique à Troyes, au sein de l'Hôtel Dieu-le-Comte, qui met en lumière un traité méconnu et pourtant essentiel. Le traité de Troyes, signé le 21 mai 1420 dans la cathédrale.  Il visait à garantir la paix entre la France et l'Angleterre en pleine guerre de 100 ans. 
 

1 - Une façon de revivre l'Histoire

600 ans plus tard, en septembre 2020, le fameux traité est exposé derrière une vitrine, à quelques pas de l'endroit où il a été signé, au coeur de la cathédrale de Troyes. Une façon de revivre l'Histoire. A l'époque le roi de France Charles VI est pris de folie et dans l'incapacité de gouverner. En France la guerre civile déchire le Royaume entre les Bourguignons de Jean-Sans Peur, Duc de Bourgogne et les Armagnacs représentés par Louis d'Orléans, le frère du roi de France. Le roi d'Angleterre Henri V en profite pour revendiquer la couronne de France. Quand Jean-Sans Peur est assassiné, les Bourguignons se rapprochent des Anglais.
 
L'ambassadeur de Grande-Bretagne, attentif lors de la présentation de l'exposition.
L'ambassadeur de Grande-Bretagne, attentif lors de la présentation de l'exposition. © FTV

 

2 - Quand Troyes appartenait aux Anglais

Troyes occupe alors une position stratégique : elle est régulièrement fréquentée par des membres du duché de Bourgogne et par ceux de la cour de France. Le traité que le roi d'Angleterre Henri V signera sera suivi de son mariage avec la fille du roi Charles VI Catherine de France. Il se déroule à l'église Saint Jean au Marché à Troyes et de leur union naît Henri VI, roi de France et d'Angleterre (le roi au deux couronnes!). Concrètement, pendant 9 ans Troyes devient anglaise jusqu'à ce qu'elle se rende à l'arrivée de Jeanne d'Arc en 1429..  
 
Pour Nicolas Dohrmann, conservateur départemental, ''le fait qu'un événement majeur de l'histoire internationale se soit déroulé à Troyes est essentiel. Une bonne part des relations entre nos deux pays part de ce traité. peu de villes en France peuvent se targuer d'avoir accueilli un tel événement". 

 

On vit l'Histoire, et on peut voir  la cathédrale de Troyes, le lieu où ce traité a été signé. Rien n'a changé. On est encore aujourd'hui dans les lieux où l'Histoire s'est fait. 

Nicolas Dohrmann, directeur des Archives et du Patrimoine de l'Aube

 

"C’est une idée formidable de commémorer ce moment", commente Lord Edward Llewelyn, ambassadeur de la Grande-Bretagne.  "Parvenir à rassembler autant de pièces en pleine crise sanitaire, c’est remarquable et cela montre à quel point nos histoires sont partagées. Ma pièce préférée dans l'exposition, c’est un document plus récent, un traité de paix de 1802 qui scelle l’entente cordiale en mettant un terme aux prétentions anglaises sur la France. Et malgré le Brexit, l’ambassadeur ajoute "je suis heureux que cette entente soit supérieure aujourd’hui".

 

Le traité de Troyes, vieux de 600 ans signé en 1420. Exposé à l'Hôtel Dieu-le-Comte à Troyes.
Le traité de Troyes, vieux de 600 ans signé en 1420. Exposé à l'Hôtel Dieu-le-Comte à Troyes. © FTV


3 - 180 pièces prestigieuses... et souvent belles

L'idée de l'exposition, c'est aussi de montrer des pièces  historiques souvent esthétiques ou étonnantes. 33 institutions culturelles ont contribué, des deux côtés de la Manche. Pour ceux qui aiment les enluminures, un certain nombre de manuscrits ornés sont rassemblés ici documentant par exemple le couronnement du roi Henri VI à Notre-Dame de Paris ou le siège de Melun.
 
Minuscule, mais très grâcieuse : une bague de Jean sans Peur a été prêtée par le Musée du Louvre. Non loin de là on se trouve face au moulage du crâne de Jean Sans peur qui garde encore les stigmates de sa blessure à la hache.Un  tableau haut en couleur le représente également, bien vivant cette fois. Des pièces de poterie ou l'attirail des chevaliers sont également présentées. 

 
Un chevalier des temps modernes, ou comment porter une armure du Moyen-âge aujourd'hui.
Un chevalier des temps modernes, ou comment porter une armure du Moyen-âge aujourd'hui. © FTV
 
''Une exposition doit être ouverte à tous les regards, en conservant le propos scientifique'', ajoute Nicolas Dohrmann. Cohérent, le Département a tenu à ce que l'exposition soit gratuite et accessible à un public très large. Pour être honnête, le propos est dense, et il  mérite donc un éclairage au moyen d’une visite guidée. Cela tombe bien, il y en aura au moins une chaque jour sans réservation et des ateliers juniors sont organisés tous les mercredis de 14h à 16h.

Un jeu de rôles permet aussi de progresser dans l'exposition en famille en choisissant son héros, archer anglais, jeune bourgeoise, chevalier français ou apprenti maître verrier. Des visites thématiques sont également proposées notamment autour de la vie quotidienne en Champagne dans une société en pleine mutation. La chevalerie perd peu à peu de son influence au profit de la bourgoisie. De grandes familles s'imposent à Troyes comme celle des Jouvenelle des Ursins qui ont construit leur fortune en étant drapiers. Selon Nicolas Dorhmann, cette période fait partie des programmes scolaires et les plus jeunes pourront découvrir des films autour de la guerre de 100 ans ou la reconstruction de la cathédrale qui les replongeront dans le Troyes du 15e siècle.

Et pour être encore plus immergé dans l'époque, le Département de l'Aube organise les 5 et 6 septembre 2020 deux animations d'envergure. Un village médiéval sera monté par l'association Tempus Médielys près du musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Troyes et les Passeurs de Fresque seront de sortie.

Par ailleurs un concert événement orchestré par le musicien réputé Jordi Savall doit se tenir dimanche à 17h à l'Auditorium du Centre des Congrès. Il évoquera Jeanne d'Arc et rassemblera 18 musiciens, 9 chanteurs et deux récitants dont Julie Depardieu dans le rôle titre. Une offre culturelle bienvenue en ce début septembre, car beaucoup de rendez-vous ont été annulés par la crise sanitaire. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture expositions événements sorties et loisirs