Bâle - Mulhouse : interception d'un “Air Cocaïne”, 603 kilos de drogue saisis

L'avion des trafiquants et les valises saisies. / © Gendarmerie nationale
L'avion des trafiquants et les valises saisies. / © Gendarmerie nationale

Dans le cadre d'une vaste opération internationale, 603 kilos de cocaïne pure à 90% ont été saisis à Bâle le 16 mai 2019. De faux passagers avaient embarqué avec les bagages contenant la cocaïne. 

Par AR

Le 16 mai 2019, une trentaine de gendarmes de la section de recherche de Strasbourg et des transports aériens de Mulhouse ont participé à une vaste opération internationale qui a conduit à l'arrestation de plusieurs trafiquants et à la saisie de plus de 600 kilos de cocaïne.

Depuis plus d'un an, quatorze pays travaillent sur cette filière pilotée par une organisation mafieuse des Balkans, suspectée d'importer de financer et de distribuer de grandes quantités de cocaïne depuis l’Amérique du sud vers les continents européen et asiatique par voies aérienne et maritime. L'opération se nomme Familia, elle est coordonnée par Europol et la DEA (Etats-Unis).


Un avion venu du Paraguay, des faux passagers et de la cocaïne pure à 90%

Le 16 mai, les investigations permettent d'obtenir des renseignements sur une livraison importante via un avion privé depuis l'Uruguay vers l'Europe. L'avion suspecté d'être utilisé pour réaliser la livraison doit faire escale à Nice avant de se poser à Bâle-Mulhouse.
 
Les trafiquants à l'aéroport de Bâle-Mulhouse. / © gendarmerie nationale
Les trafiquants à l'aéroport de Bâle-Mulhouse. / © gendarmerie nationale

De faux passagers sont embarqués avec les bagages contenant la cocaïne. Les trafiquants ont choisi Mulhouse comme porte d'entrée vers la Suisse où ils espèrent écouler une partie de la marchandise également destinée à l'Allemagne et aux Balkans. Ils font escale à Nice - où ils sont également étroitement surveillés par les gendarmes - espérant, qu'un vol intérieur suscite moins de soupçons. Raté.
 
L'avion des trafiquants. / © Gendarmerie nationale
L'avion des trafiquants. / © Gendarmerie nationale

Les gendarmes strasbourgeois et mulhousiens mettent en place un important dispositif de surveillance. Le but, comme nous l'explique le colonel Després, commandant la section de recherches de Strasbourg, était "d'assurer le contrôle de la livraison, pas de procéder aux arrestations". Les gendarmes observent les trafiquants sans quitter des yeux les valises remplies de cocaïne pure à 90% grâce à la complicité de faux passagers. 
 
Les valises saisies / © Gendarmerie nationale
Les valises saisies / © Gendarmerie nationale

C'est dans la soirée du 16 mai 2019 que la police suisse, en collaboration avec la section de recherches de Strasbourg, interpelle à Bâle, trois personnes dont l’une des têtes de l’organisation criminelle et saisit 603 kg de cocaïne.

Les investigations lancées depuis la Croatie concernent la France, la République Tchèque, la Serbie, la Slovénie, la Suisse, la Belgique, l'Italie, Hong-Kong, Macao, la Malaisie, l'Uruguay, le Paraguay et le Costa-Rica. Elles ont permis en tout l’arrestation de 16 personnes impliquées dans un trafic de cocaïne de grande ampleur : 11 en Europe et 5 en Asie, majoritairement des ressortissants des pays des Balkans (République Tchèque; Croatie et Serbie).
 

Près d'une tonne de cocaïne a été saisie (603 kg en Suisse et 421 kg à Hong-Kong), ainsi que deux millions d'euros en liquide et plus d’un million d’euros de produits de luxe (notamment des montres et des véhicules).

Sur le même sujet

Les + Lus