Bischheim : Echanges, une association musulmane, distribue des fleurs à la sortie de la messe

C'est un dimanche de Toussaint particulier, la dernière messe pour les croyants catholiques avant le confinement. Dans toutes les têtes, le virus mais aussi les attentats. Alors l'association musulmane Echanges s'est rendue dans les Eglises de Bischheim et Schiltigheim pour distribuer des fleurs. 
Une dizaine de membres de l'association Echanges s'est rendue dans les Eglises de Bischheim et de Schiltigheim pour communier avec "leurs frères catholiques"
Une dizaine de membres de l'association Echanges s'est rendue dans les Eglises de Bischheim et de Schiltigheim pour communier avec "leurs frères catholiques" © Miloud Daoudi
Il y a des sorties de messes de la Toussaint plus joyeuses que d'autres. Les fidèles des Eglises Saint-Laurent à Bischheim et Notre Dame de l'immaculée conception à Schiltigheim ont eu la surprise de recevoir une rose à la fin de l'office. Un cadeau de l'association Echanges, basée à Bischheim, qui existe depuis 2009 et travaille beaucoup auprès des jeunes, organisant un suivi scolaire, des sorties culturelles, tout en assurant le culte musulman. 
 

"Dans la nuit du 28 au 29 octobre, nous devions fêter la naissance du prophète Mahomet et en général on s'offre des fleurs, explique Miloud Daoudi, membre de l'association. Mais avec l'attentat de Nice le même jour, nous avons décidé d'annuler nos festivités par solidarité et fraternité et nous avons proposé de participer à la messe et d'offrir une rose à chaque croyant catholique présent. Depuis 10 ans, nous avons noué des liens très forts avec les différentes communautés religieuses et nous voulions renouveler nos liens en ces temps difficiles". Avec la présence de l'imam de l'association, Mustapha Ezzoubir, qui a longtemps échangé avec les fidèles présents à la sortie des Eglises.
 
Des fidèles musulmans sont venus assister à la messe donnée en l'Eglise Saint-Laurent de Bischheim puis ont distribué des fleurs à la sortie de l'office
Des fidèles musulmans sont venus assister à la messe donnée en l'Eglise Saint-Laurent de Bischheim puis ont distribué des fleurs à la sortie de l'office © Miloud Daoudi


C'est le père Philippe Rapp, curé de la communauté de paroisses qui officiait ce dimanche matin dans l'Eglise Notre-Dame de Schiltigheim. Quand l'association lui a proposé cette initiative, il a été très touché. "Quand j'ai annoncé la distribution de fleurs, tous les paroissiens ont applaudi, se réjouit le curé. C'était très beau, très touchant. Vous savez, nous sommes dans un même pays, dans une même barque. S'il n'y avait pas le nécessaire respect des distances de sécurité sanitaire, j'aurais embrassé l'imam! ajoute-t-il dans un éclat de rire. Nous servons un même Dieu termine-t-il et, en serrant les dents, ces musulmans n'ont évidemment rien à voir avec les terroristes islamistes responsables des attentats."
 
Le père Philippe Rapp, discutant avec l'imam Mustapha Ezzoubir à la sortie de l'office devant Notre-Dame de l'immaculée conception de Schiltigheim
Le père Philippe Rapp, discutant avec l'imam Mustapha Ezzoubir à la sortie de l'office devant Notre-Dame de l'immaculée conception de Schiltigheim © Miloud Daoudi


D'ailleurs, au lendemain de l'attentat de Nice, l'association Echanges avait tout de suite publié un communiqué condamnant fermement cet acte terroriste.
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion société attentat faits divers terrorisme