Bugatti recrute Ronaldo pour promouvoir son nouveau bolide

© Photo extraite du clip pub Bugatti
© Photo extraite du clip pub Bugatti

La prestigieuse marque automobile met en avant Cristiano Ronaldo depuis vendredi sur son site internet. La star du foot, élue à plusieurs reprises footballeur de l’année, a été chargée de tester la nouvelle Chiron très bientôt commercialisée.

Par PhD

Cristiano Ronaldo est assurément une superstar du football, célèbre aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur des stades où il mène grand train. Un vrai people. Mieux, ce joueur du FC Madrid a toujours aimé les très belles autos. Ca tombe bien car ses finances illimitées lui permettent de se payer à peu près tout et n'importe quoi. Ronaldo possédait d'ailleurs déjà une Bugatti Veyron. La marque, logiquement, a voulu faire de lui l'ambassadeur de sa nouvelle Chiron. Le constructeur de Molsheim a donc invité Ronaldo à essayer la Chiron en avant-première afin qu'il donne son avis sur l'auto. A l'arrivée, et ce n'est pas une surprise, la Chiron a été "approuvée" par le footballeur comme le confirme Bugatti sur son site : "(Il) s’est assis au volant de la Chiron à Madrid afin passer au peigne fin le bolide de 1 500 chevaux. Le bilan : Après un essai minutieux, il a donné son approbation !", En même temps, on imagine mal Ronaldo émettre quelques réserves sur ce bolide essayé à la demande du fabriquant, à des fins publicitaires.

Voir le clip ci-dessous :


Cette confiance accordée à Ronaldo par Bugatti peut toutefois faire sourire. On se souvient comment le footballeur avait planté sa Ferrari rouge 599 GTB Fiorano sous un pont de Manchester un soir de match en janvier 2009. L'épave avait dormi pendant trois ans dans le fond d'un garage jusqu'à ce qu'un entrepreneur Alsacien la rachète pour un peu plus de 30 000 euros. 

En Alsace, Bugatti vient de débuter la production de la Chiron dont les premiers exemplaires seront livrés avant la fin du premier trimestre. Cette voiture de rêve est fabriquée dans un atelier de 1 000m² situé à l'entrée de Molsheim. Seul le bloc moteur est construit à Salzgitter, en Allemagne. Six mois d'assemblage à la main par 20 personnes sont nécessaires pour construire la voiture. 70 exemplaires seront fabriqués par an. Le constructeur promet de livrer les 500 premiers clients impatients vers la fin mars. Au moment de la livraison à son propriétaire, il paraît que chaque Chiron a droit à un test routier de 300km dans les Vosges. Un détour aurait même lieu par l'aéroport de Colmar pour des tests à plus de 250 km/h. Pour cela, la Chiron est équipée de roues et d'un soubassement dédiés afin de préserver ceux du client, ainsi que d'un film de protection en plastique. La voiture est ensuite renvoyée en carrosserie pour une inspection qui dure six heures. 

Quelques chiffres : 

La Chiron possède 1 500 cv, passe de 0 à 400 km/h en moins d'une minute et freine tout aussi vite. Sa vitesse de pointe est limitée à 420 km/h. Son prix : 2,4 millions d’euros (HT)


Sur le même sujet

Les + Lus