Ils parcourent 900 kilomètres en VTT pour rejoindre le Stade de France, "c'était dur, mais on l'a fait tous ensemble"

Ils sont décidément fous ces raideurs de Bischwiller, mais ils l'ont fait. Enseignants, parents, élèves, 35 personnes en tout du lycée Mauroy ont rallié, depuis l'Alsace le Stade de France à Paris. 900 kilomètres de VTT en 10 jours et le plein de souvenirs pour toute une vie.

Ils sont fatigués, épuisés, certains sentent probablement chaque muscle de leur mollet et/ou de leur cuisse, mais ils sont heureux, et ce bonheur béat se lit sur leur visage aux traits tirés. Les raideurs fous, une trentaine de lycéens, enseignants et parents d'élèves du lycée Maurois de Bischwiller dans le Bas-Rhin sont arrivés au pied du Stade de France à Paris après un long périple, mercredi 17 avril.

"C'est une merveilleuse aventure qui se termine aujourd'hui, raconte en reprenant son souffle l'une des organisatrices et accessoirement enseignante, Sandrine Weber-Stoltz. Les participants ont été exemplaires, 900 kilomètres avec 6 000 mètres de dénivelés positifs sur 9 étapes ! À côté de mon job d'enseignante, ce sont beaucoup d'entraînements toute l'année et d'organisation, mais quand on voit les sourires à l'arrivée, on se dit qu'on a tout gagné".

Cela fait 10 jours en effet que les raideurs fous ont quitté Bischwiller avec en ligne de mire Paris et son Stade de France, année olympique oblige. Neuf étapes dont à Bruxelles ou Saint-Quentin et voilà nos lycéens dans la capitale. "Très contents d'être à Paris, confient ce quatuor de copains rougis par l'effort.

Contents de voir pour la première fois le stade tout proche. C'était dur, mais on l'a fait tous ensemble, c'était une super expérience, c'était incroyable ! Meilleurs souvenirs, on a juste kiffé !"

Même ressenti du côté de cette bande de filles. "C'était une aventure formidable, avec une ambiance incroyable, même si c'était assez dur, surtout dans les montées, les fesses, les cuisses, ça piquait ! Une aventure mémorable en tout cas dont on se souviendra toute une vie, c'est un voyage unique, différent de tout ce qu'on peut faire par ailleurs."

C'est d'ailleurs l'objectif affiché dans l'intitulé de l'association, "dont le but est de promouvoir, de soutenir et d'organiser des projets scolaires sportifs à caractère extraordinaire". C'est une réussite, chaque année depuis 1992, les participants expérimentent un périple. Vienne, Istanbul ou Berlin ont par exemple vu débarquer ces raideurs fous venus d'Alsace.