Les maires des petites communes dans la rue samedi pour réclamer de l'aide

Samedi, l'Association des maires de France lance une grande mobilisation pour protester contre la baisse des dotations de l'Etat et "sauver les communes". Moins d'aides, plus de normes à respecter, de nombreux maires ne savent plus comment résoudre l'équation. Exemple à Nordhouse (67)

Nordhouse se situe au sud de Strasbourg et compte près de 1800 habitants. Le village possède son église, de jolies maisons à colombages et un centre sportif que la municipalité du village voudrait agrandir et moderniser. Seulement le projet va coûter au moins 2 millions d'euros, beaucoup trop cher pour la commune par les temps qui courent. Ma dame le maire n'a pas l'intention de "plomber les comptes".

Il faut dire que la gestion du budget est devenu un véritable casse-tête. Les aides du département sont en chute libre, et disparaîtront complètement dans deux ans. Les financements de l'Etat diminuent aussi pendant que les charges augmentent et que de nouvelles lois imposent aux communes des travaux de mise en conformité. De nombreux maires se sentent étouffés. Surtout ils ne savent plus comment faire toujours plus avec moins.

Reportage de Grégory Fraize et Guillaume Bertrand
Les baisses de dotations à Nordhouse, ce sont plusieurs dizaines de milliers d'euros en moins. Alors en attendant des jours meilleurs, la municipalité repoussent des projets et essaient de faire des économies : l'intensité lumineuse des révérbères a été réduite, il y a moins de fleurs dans les rues.
Et samedi, la mairie sera fermée. L'équipe municipale ira manifester à Strasbourg pour demander à l'Etat une pause.