Ouragan Maria : huit bénévoles de la Croix-Rouge du Bas-Rhin toujours confinés en Guadeloupe

La plage de Gozier, en Guadeloupe, après le passage de l'ouragan Maria / © Ph.Breton
La plage de Gozier, en Guadeloupe, après le passage de l'ouragan Maria / © Ph.Breton

Une délégation de la Croix-Rouge du Bas-Rhin est confinée depuis deux jours dans son hôtel de Gozier en Guadeloupe, où l'ouragan Maria a fait deux morts et deux disparus.

Par Danièle Léonard

Selon le préfet de Guadeloupe, une des personnes "n'a pas respecté les consignes de confinement" et a été tuée par la chute d'un arbre, une autre est "tombée en bord de mer".

L'île était toujours mercredi matin en vigilance grise post-ouragan, qui limite les déplacements. Les écoles sont fermées jusqu'à nouvel ordre.

"Les vents soufflent toujours très fort ", explique Philippe Breton, administrateur national de la CR du Bas-Rhin, et nous avons ordre de rester à l'abri". De nombreuses routes restent bloquées par des chutes d'arbres.

© Ph.Breton
© Ph.Breton

40% des foyers sont privés d'électricité, soit quelque 80 000 abonnés et 25 % des clients de téléphonie fixe n'y avaient toujours pas accès.

Les huit bénévoles de la Croix-Rouge du Bas-Rhin sont partis en Guadeloupe jeudi dernier. Ils devaient y rester dix jours pour porter assistance aux réfugiés des îles voisines de Saint-Martin et Saint-Barthélémy, dévastées par l'ouragan Irma.

Selon Philippe Breton, qui est également administrateur national de la CR, "leur mission est d'accueillir chaque jour de 500 à 600 nouveaux arrivants, de les nourrir, d'ouvrir des espaces de jeux pour les enfants, des espaces d'écoute psychologique et de soins". 


ITW Ph. Breton




Sur le même sujet

Epernay : un dispositif de sécurité renforcé pour les Habits de Lumières

Près de chez vous

Les + Lus