Jean-Marc Reiser, seul suspect dans la disparition de Sophie Le Tan, demande sa remise en liberté : décision ce jeudi

Jean-Marc Reiser serait le principal suspect ans l'affaire Sophie Le Tan, d'après une source proche de l'enquête. / © Montage photographique tiré de la page Viadéo du suspect
Jean-Marc Reiser serait le principal suspect ans l'affaire Sophie Le Tan, d'après une source proche de l'enquête. / © Montage photographique tiré de la page Viadéo du suspect

Jean-Marc Reiser, principal suspect dans l'affaire Sophie Le Tan, l'étudiante strasbourgeoise disparue depuis le 7 septembre 2018, a demandé à être remis en liberté. La cour d'appel de Colmar examinera la demande de remise en liberté jeudi.
 

Par M.C.

Jean-Marc Reiser, le principal suspect dans l'affaire Sophie Le Tan, cette jeune étudiante disparue le 7 septembre 2018 alors qu'elle visitait un appartement à Schiltigheim, a demandé sa remise en liberté. L'homme âgé de 58 ans a été mis en examen pour "assassinat, enlèvement et séquestration" le 18 septembre et placé en détention provisoire à la prison de l'Elsau à Strasbourg.
 

"Les charges sont tellement accablantes"

Gérard Welzer, l'un des avocats de la famille de Sophie Le Tan, nous a confirmé cette information. "La demande sera examinée le jeudi 28 février à 10h30 par la cour d'appel de Colmar". L'avocat explique "avoir confiance en la justice, et n'avoir aucun doute" quant à la décision de la cour d'appel. "Les charges sont tellement accablantes", estime Gérard Welzer.

Une pétition s'opposant à la demande de libération de Jean-Marc Reiser, seul suspect, a immédiatement été mise en ligne dans la matinée par les initiateurs de la page Facebook "Mobilisation pour retrouver Sophie Le Tan". Ce collectif a déjà organisé des dizaines de battues pour retrouver la jeune femme, étendant ses recherches à l'Allemagne.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus