VIDEO. Un policier percuté par un adolescent à moto-cross devant un collège à Schiltigheim

Un policier municipal a été percuté lundi 15 avril par un adolescent circulant à moto-cross devant le collège Leclerc de Schiltigheim (Bas-Rhin), au nord de Strasbourg, suite à un refus d'obtempérer. Le fonctionnaire a été blessé et hospitalisé. Le mineur âgé de 17 ans a été interpellé et placé en garde à vue.

Un policier municipal a été percuté lundi 15 avril par un adolescent circulant à moto-cross devant le collège Leclerc de Schiltigheim (Bas-Rhin), au nord de Strasbourg. Les faits se sont déroulés entre 16h et 17h, avenue du 23-novembre.

Régulièrement, les policiers municipaux sont présents pour surveiller et sécuriser la sortie des élèves devant les collèges de la commune, notamment depuis que le plan vigipirate a été relevé au niveau "urgence attentat" mais aussi depuis les récentes affaires de violences qui ont émaillé l'actualité à la sortie des établissements.

Lundi 15 avril, quatre agents étaient présents devant le collège Leclerc quand ils ont vu arriver un adolescent à moto-cross. Il réalisait des roues arrière. Ils lui ont demandé de s'arrêter mais le conducteur a poursuivi sa route et foncé sur le policier qui lui barrait le passage. 

Le syndicat Alliance Police Nationale 67 a relayé sur son compte Facebook une vidéo prise par un passant sur laquelle on voit le policier être violemment percuté. Il chute tout comme le jeune à moto-cross noire. Tous deux se relèvent et une course-poursuite s'engage. 

"Le policier blessé n'a pas pu finir sa course alors deux autres agents ont pris le relais et ont réussi à interpeller le chauffard" raconte Danielle Dambach, la maire écologiste de Schiltigheim. Le jeune homme, âgé de 17 ans, inconnu de la justice, a été placé en garde à vue. Une enquête est ouverte.

Le fonctionnaire percuté est toujours hospitalisé. Il s'agit d'un policier aguerri d'une cinquantaine d'années, maître-chien de la police municipale de Schiltigheim. Très choqué, il souffre d'une entorse au poignet et au genou ainsi que d'une fracture à l'autre poignet. 

75 refus d'obtempérer quotidiens en France

"Je suis très fière du professionnalisme de nos agents qui ont su aller jusqu’au bout de leur action, je salue leur sang-froid, le pire a été évité grâce à eux" a déclaré Danielle Dambach. L’édile entend porter plainte pour mise en danger de la vie de l’un de ses agents.

Sur son compte Facebook, le syndicat Alliance Police Nationale 67 dénonce un "refus d'obtempérer délibéré" et apporte son soutien au policier municipal blessé. "Il y a 75 refus d'obtempérer par jour en France selon les chiffres du ministère de l'Intérieur", rappelle Sylvain André, secrétaire départemental adjoint du syndicat Alliance Police nationale du Bas-Rhin.

"Il roulait au volant d'une 450 cm3 non homologuée devant une école ! C'est impensable ce genre de chose! Aujourd'hui, c’est un policier qui est blessé, mais demain, pourquoi pas un enfant ? Même le conducteur aurait pu se tuer et alors là, on aurait eu droit à des violences urbaines" déplore Sylvain André.

Maire et syndicaliste demandent des sanctions exemplaires

"Je ne sais pas pourquoi ce jeune a décidé de faire un rodéo seul devant une école au moment où le lieu était très fréquenté. De plus, le fait qu'il n'y ait plus de respect des agents de police, c'est très grave" ajoute Danielle Dambach. 

Le syndicaliste et la maire demandent à la justice des sanctions exemplaires. Danielle Dambach réclame aussi plus de moyens pour lutter contre les rodéos urbains et l'usage illicite de moto-cross sur la voie publique, "un fléau qui sévit depuis bien trop longtemps".

De son côté, la procureure de la République de Strasbourg, a réagi ce mardi, précisant que "les investigations se poursuivent pour déterminer les circonstances exactes dans lesquelles les faits se sont déroulés." Le cabinet de Yolande Renzi précise encore que le jeune homme était "vêtu de noir" et qu'il portait "un casque".