Sélestat : le centre de vaccination s'installe aux Tanzmatten, les festivals annulés cet été

Publié le Mis à jour le
Écrit par Anne-Laure Marie
Des milliers de spectateurs venus danser au rythme de la musique reggae à Sélestat pour le festival Summer Vibration, c'était en juillet 2019, l'édition 2021 elle, est annulée
Des milliers de spectateurs venus danser au rythme de la musique reggae à Sélestat pour le festival Summer Vibration, c'était en juillet 2019, l'édition 2021 elle, est annulée © Bartosch Salmanski

L'association Zone 51 qui porte le festival de reggae Summer Vibration et le festival Rock Your Brain édition d'été à Sélestat jette l'éponge. Aucune des deux éditions n'aura lieu. Le centre de vaccination de la ville a été installé aux Tanzmatten où devaient se dérouler les concerts.

C'est évidemment un coup rude pour l'association Zone 51 de Sélestat. Elle s'est résignée à annoncer dans un communiqué le 5 mars l'annulation de ses deux festivals, Summer Vibration, dont ce devait être la 7e édition et Rock Your Brain édition d'été. "Nous y avons cru jusqu’au bout ! Il faut s’y résoudre, les conditions ne sont toujours pas réunies pour envisager l’organisation d’un Summer Vibration ou d’un Rock Your Brain édition d’été comme nous l’imaginions. Le site de nos festivals ayant été proposé pour accueillir un centre de vaccination, nous avons décidé, dans un intérêt général, de sacrifier nos festivals d’été."

Une annulation pure et simple des dates prévues du 22 au 24 juillet et non pas un report comme ça avait été le cas en 2020. Pourtant différents scenarii avaient été envisagés après les annonces de Roselyne Bachelot, la ministre de la culture autorisant les festivals avec une jauge de 5.000 personnes qui devront être assises et suffisamment espacées.

"On pensait pouvoir accueillir 5.000 personnes assises sur plusieurs jours, c'est faisable sur un site comme les Tanzmatten qu'on maitrise depuis 20 ans (et qui accueille les festivals depuis le début en 2014, NDLR), explique Mathieu Renaudet, le président de l'association Zone 51, mais avec l'installation du centre de vaccination sur le site, c'est devenu compliqué à mettre en oeuvre. On a eu des réunions avec les pouvoirs publics, une cohabitation a été évoquée mais on n'a pas trouvé de consensus, on s'est dit que c'était aussi plus raisonnable d'annuler nos festivals dans l'intérêt général". 

"Nous avons transféré le centre de vaccination de l'hôpital aux Tanzmatten pour une question de capacité. Nous pouvons vacciner beaucoup plus de personnes désormais, jusqu'à 1.000 personnes par jour", explique Marcel Bauer, le maire de Sélestat. Même si pour l'instant, faute de doses, le rythme est plutôt de 300 par semaine avec deux jours d'ouverture les mercredis et samedis. Une campagne vaccinale qui a démarré le 3 mars dernier. "Nous avons une convention de six mois avec l'ARS, qui court donc jusqu'à la fin de l'été", précise encore le premier édile. 

 

Rendez-vous en 2022

Pas question d'abandonner la culture, "mais faire cohabiter le centre de vaccination et les festivals en juillet c'était trop compliqué. Personne ne peut dire où en sera la situation sanitaire cet été ni combien de personnes seront vaccinées, constate Marcel Bauer, d'ailleurs nous avons aussi annulé notre corso fleuri. Mais dès que nous aurons l'autorisation de rouvrir les salles de spectacle, nous le ferons".

De son côté l'association Zone 51 avait bien pensé délocaliser les festivals. "Mais on ne peut pas réécrire à moins de cinq mois de l'événement sur un site vierge tout le festival, c'est trop tard, explique la mort dans l'âme Laurent Wenger, le directeur de Zone 51. Et puis, on ne pourra de toute façon pas accueillir les festivaliers suffisamment bien, on nous demande de résoudre une équation à plusieurs inconnues, c'est trop difficile. En fait, il faut tout déconstruire, on a fait des avances à certains artistes, des artistes qui viennent de partout dans le monde. C'est vrai que c'est dur moralement, mais toute l'équipe est soudée alors on réussira à trouver des solutions, c'est un milieu, la culture, relativement solidaire."

Aucun des deux hommes ne cache que ces annulations auront sans doute des impacts sur l'association qui compte 10 salariés pour un budget de 1,5 millions d'euros à 70 % autofinancés par la billetterie et la buvette. Mais ils l'assurent de concert, d'autres événements auront bien lieu cet été à Sélestat dans le strict respect des mesures sanitaires.

Et de se rassurer avec la réaction des festivaliers habitués. "Ils nous soutiennent, ils sont unanimes, compréhensifs et nous donnent rendez-vous en 2022, on fera d'ailleurs quelque chose de merveilleux!"  Moins de 15% d'entre eux ont demandé un remboursement de leur billet.

 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.