Cet article date de plus de 5 ans

Soufflenheim : la poterie artisanale subit de plein fouet la concurrence chinoise

A Soufflenheim, berceau de la poterie, les artisans ne sont pas forcément à la noce en raison de la baisse de la fréquentation et de la concurrence des produits chinois de plus en plus difficile à contrer. 

Peggy Wehrling vient de fermer les ateliers de la poterie familiale créée il y a trente ans. Elle a dû licencier ses trois salariés. Soufflenheim a compté jusqu'à 50 poteries, il n'en existe plus que 14 aujourd'hui. 
durée de la vidéo: 02 min 04
Soufflenheim : la poterie d'Alsace confrontée à la concurrence chinoise

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie