Adidas lâche Strasbourg et son siège social flambant neuf, "d'un revers de la main, la direction a balayé l'histoire de la marque en Alsace"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Michael Martin

La décision est tombée jeudi 30 juin : la marque d'articles de sport Adidas va quitter l'Alsace et son siège social strasbourgeois. Les activités de l'entreprise allemande seront rassemblées à Paris. 140 emplois sont concernés.

C'en est fini de 60 ans de présence d'Adidas en Alsace. Jeudi 30 juin 2022, l'entreprise allemande a décidé de quitter la région, et notamment son siège social tout neuf qu'il avait investi en 2018, dans le quartier d'affaires du Wacken à Strasbourg (Bas-Rhin). La direction en a fait l'annonce devant les salariés strasbourgeois dans la matinée. 140 personnes travaillent actuellement sur le site.

La direction a justifié cette décision par la volonté de créer une "culture d'entreprise", en rassemblant les salariés dans les locaux parisiens de la marque aux trois bandes. Un argument qui ne tient pas pour les syndicats. "On ne peut pas vouloir une culture d'entreprise, et en même temps obliger les gens à faire du télétravail et en refusant de créer un espace de co-working", répond le délégué syndical SASA (syndicat autonome des salariés d'Adidas, Olivier Apell.

"Nous prendrons le temps d'accompagner ces évolutions ces deux prochaines années pour que chacun se retrouve dans le projet d’entreprise", défend le directeur général Europe du sud d'Adidas, Mathieu Sidokpohou dans un communqué. L'entreprise chercherait simplement à faire des économies en rassemblant ses sièges sociaux. L'ensemble des 140 postes doit être transféré à Paris d'ici septembre 2024.

Pour la présidente de l'Eurométropole, Pia Imbs, c'est l'incompréhension. "On se sent trahis. Nous avions aménagé l'arrivée d'Adidas sur Strasbourg (en 2015, ndlr). Nous dénonçons le manque de concertation de l'entreprise avec les collectivités locales." Pia Imbs annonce qu'elle va saisir le ministre de l'Economie, et entrer en contact avec le PDG d'Adidas, "afin que le groupe revienne sur sa décision" et, pourquoi pas, qu'il puisse "consolider son siège en Alsace et rapatrier les salariés parisiens".

La fin de 60 ans d'histoire en Alsace

Les rumeurs sur le transfert des activités alsaciennes d'Adidas couraient depuis fin mai 2022, mais "les salariés avaient encore espoir que la direction entende raison", explique Olivier Apell. Alors dès l'annonce, il y a eu beaucoup "de colère et de frustration" parmi les collaborateurs. "D'un revers de la main, la direction a balayé l'histoire de la marque en Alsace, et l'engagement des collectivités locales en 2015 pour un maintien d'Adidas", déplore Olivier Apell.

Adidas est arrivé en Alsace, à Dettwiller en 1959 avant de s'installer à Landersheim puis à Strasbourg. Soixante ans d'implantation qui vont appartenir au passé. Rund Um est revenu sur cette histoire en novembre 2021.

En 2015, Adidas avait confirmé son maintien en Alsace, en déménageant de Landersheim à Strasbourg, dans un siège social tout neuf, dans le quartier d'affaires du Wacken, juste en face du Parlement européen.