L'Allemagne épinglée par le Conseil de l'Europe pour des pratiques dégradantes envers des Afghans expulsés vers Kaboul

Le Conseil de l'Europe, à Strasbourg. / © Michel Houet. MAXPPP
Le Conseil de l'Europe, à Strasbourg. / © Michel Houet. MAXPPP

Dans la nuit du 14 août 2018, 46 Afghans déboutés de leur demande d'asile sont expulsés vers Kaboul depuis Munich. Le comité contre la torture du conseil de l'Europe, présent dans l'avion a relevé un usage inapproprié de la force à l'encontre de l'un des ressortissants.

Par Anne-Laure Marie avec AFP

Le rapport a été rendu public ce jeudi 9 mai. Le comité contre la torture (CPT) du conseil de l'Europe épingle dans ce rapport les pratiques de policiers allemands lors d'un transfert d'immigrés afghans vers Kaboul le 14 août 2018. 46 ressortissants sont conduits dans un avion cette nuit là en partance de Munich. Une cetaine de policiers sont dans l'avion ainsi que trois membres du CPT. Le CPT qui tient à souligner que les conditions de cette expulsion ont été globalement très professionnelles sauf les méthodes utilisées pour calmer un Afghan agité : couper momentanément sa respiration et comprimer ses parties génitales. "Maltraiter une personne en lui comprimant les parties génitales, une technique qui vise clairement à infliger une douleur violente afin d'obtenir l'obéïssance, est à la fois excessif et inapproprié", estiment les experts du CPT qui encouragent les autorités allemandes à prendre des mesures immédiates pour mettre fin à ces pratiques. Le CPT est un organisme du conseil de l'Europe chargé de veiller au erspect par les 47 Etats membres de l'interdiction de l'usage de la torture et des traitements inhumains et dégradants dans tous les lieux où des personnes sont privées de liberté.

Sur le même sujet

Les + Lus