Alsace : des artistes lancent des enchères solidaires pour aider les enfants atteints de cancer

Dessin, photographie, peinture... une trentaine d'œuvres d'artistes alsaciens sont mises aux enchères du 16 octobre au 16 novembre. Des enchères pas comme les autres puisque l'argent récolté est destiné à l'association Arame. Elle vient en aide aux enfants atteints de cancer et de maladies du sang.

Les enchères solidaires ont commencé ce samedi 16 octobre sur le groupe Facebook lancé par La Chouette photo. Au total, 30 artistes alsaciens ont fait don d'une oeuvre (peinture, photographie, sculpture...) pour récolter des fonds destinés aux enfants malades de l'association strasbourgeoise Arame (association régionale d’actions médicales et sociales pour les enfants atteints d’affections malignes). L'objectif : atteindre les 5.000 euros pour offrir un voyage à la neige aux enfants atteints de cancer. 

L'initiative date de 2020. En pleine épidémie de coronavirus, Olivier Hannauer, gérant de la Chouette galerie art, lance des enchères virtuelles avec un collectif d'artistes pour soutenir les hôpitaux universitaires de Strasbourg (HUS). Très vite, 10.000 euros sont récoltés. Plus tard, l'opération est reconduite en faveur de l'association les vélos du coeur qui vient en aide aux sans-abri. Cette fois, l'art alsacien s'attaque au cancer pédiatrique. 

"Ce projet va impacter le quotidien des enfants malades"

"C'est un voyage qu'on réalise tous les ans avec une dizaine d'enfants mais il n'a pas pu avoir lieu l'année dernière à cause du coronavirus. On remercie les artistes de se lancer dans ce projet magnifique qui va impacter le quotidien des enfants malades. Il y a vraiment des belles choses et c’est très varié, j’ai tout de suite donné mon accord", explique Damien Furst, le responsable de l'Arame et ancien enfant malade.

Pour le gérant de la Chouette photo, le choix de cette association située au sein de l'hôpital de Hautepierre était une évidence. "J'ai trois enfants et un cancer ça peut arriver à n'importe qui. La cause me tenait à coeur et en plus, on est en plein dans le mois d'octobre rose pour le cancer du sein alors pourquoi ne pas parler des cancers des enfants." Le service d'onco-hématologie reçoit une centaine de nouveaux cas diagnostiqués chaque année. La visite de clowns, du nouveau mobilier, le changement de décoration... d'une manière ou d'une autre, tous les enfants bénéficient des actions menées par l'Arame. 

La peinture de Laurent Bessot est la première à ouvrir le bal sur le groupe dédié aux enchères. Pour l'occasion, l'artiste, qui peint au pinot et à la bière brune, a voulu mettre Strasbourg à l'honneur avec une paire de talons soutenue par la cathédrale. "J’aurai pu faire un thème enfantin mais ce n’est pas trop mon style. J'avais envie de faire quelque chose qui plaît au plus grand nombre. L''important, c'était de donner. Je serai déçu pour l'association si elle ne part pas à un bon prix."

Dans ces enchères solidaires, le prix de vente, celui affiché dans les galeries d'art, ne sera jamais connu des acheteurs, et c'est un choix. "Je ne marque pas la valeur des œuvres, je préfère que ce soit des coups de cœur. En plus, les dons sont déductibles des impôts", souligne Olivier Hannauer. Les intéressés pourront faire grimper les prix directement en commentaire sous le post. Les enchères sont ouvertes une semaine à compter du jour de la publication de l'oeuvre.  

Une fois l'enchère remportée, le gagnant doit verser l'argent à l'association avant de recevoir l'oeuvre de l'artiste. Les toutes dernières enchères débuteront le 16 novembre. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
art culture solidarité société