• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Erstein: après l'incendie de leur QG, des “Gilets jaunes” portent plainte

Le quartier général des "gilets jaunes" d'Erstein incendié dans la nuit du samedi au dimanche 19 mai / © "Gilets jaunes" secteur d'Erstein
Le quartier général des "gilets jaunes" d'Erstein incendié dans la nuit du samedi au dimanche 19 mai / © "Gilets jaunes" secteur d'Erstein

Après l'incendie de leur quartier général dans la nuit du 17 au 18 mai, des "Gilets jaunes " du secteur d'Erstein ont décidé de porter plainte à la gendarmerie. D'autres campements près de Colmar et Horbourg-Wihr ont connus récemment le même sort. Les "gilets jaunes" se disent prêts à reconstruire.

Par Catherine Munsch

Que ce soit dans le Bas-Rhin ou le Haut-Rhin, les incendies des points de ralliement de certains "gilets jaunes" partent en fumée depuis quelques temps. Parmi les lieux incendiés, celui d'Erstein, situé aux abords immédiats de la RN83, direction sortie Ertein-gare. Les occupants n'étaient pas présents en pleine nuit et dénoncent un incendie volontaire, ayant pour but de détruire leur "QG".
 
Le quartier général des gilets jaunes d'Erstein incendié / © "Gilets jaunes" d'Erstein
Le quartier général des gilets jaunes d'Erstein incendié / © "Gilets jaunes" d'Erstein

Particularité de ce site, il se situe sur un terrain privé, ce dont ils font état dans leur communiqué de presse : 

"...nous tenons à faire part de notre tristesse et de notre colère face à ce qui semble être un acte malveillant d’origine externe." 

- le « sinistre » s’est déclaré en pleine nuit en l’absence de tout témoin,
- aucune matière inflammable ou comburante n’était stockée dans ce local qui n’était, par ailleurs, raccordé ni au gaz ni à l’électricité (la thèse de l’accident peut être valablement écartée),
- pression était faite les jours précédents pour que le « QG », pourtant situé sur un terrain agricole privé, soit démantelé dans les meilleurs délais (injonctions, pression administrative…).


A une semaine des élections européennes, les gilets jaunes y voient une "volonté appuyée du gouvernement de précipiter la fin du mouvement des Gilets Jaunes " et précisent : "Une plainte pour destruction a été déposée ce jour (19/05/2019) en la Gendarmerie d’Erstein".
 
QG des "Gilets jaunes" d'Erstein, incendié dans la nuit du 17 au 18 mai 2019 / © "Gilets jaunes" d'Erstein
QG des "Gilets jaunes" d'Erstein, incendié dans la nuit du 17 au 18 mai 2019 / © "Gilets jaunes" d'Erstein

Les membres de l'équipe d'Erstein prévoient la reconstruction du QG, dès ce vendredi 24 mai, et annoncent en fin de communiqué, leur intention de mener leur propres investigations en parallèle de l'enquête des forces de l'ordre.
 

Sur le même sujet

"Aider cette belle jeunesse"

Les + Lus