Attentat au couteau à Paris : l'auteur de l'attaque a grandi à Strasbourg

© Nicolas Joubert/Wostock Press/Max PPP
© Nicolas Joubert/Wostock Press/Max PPP

Le terroriste qui a tué une personne et en a blessé quatre autres, ce samedi soir à Paris, aurait vécu dans le quartier de l'Elsau, à Strasbourg et à Schiltigheim. Un de ses amis aurait été interpellé ce dimanche à Strasbourg.

Par Catherine Munsch

L'attentat a eu lieu ce samedi 12 mai, peu avant 21 heures dans le IIe arrondissement de Paris, près de l'Opéra, dans un quartier touristique de bars, restaurants et théâtres. Un jeune homme de 29 ans a été tué par le terroriste et quatre autres personnes ont été blessées. Elles seraient ce dimanche, hors de danger. "C’est à nouveau notre mode de vie qui a été attaqué" explique Benjamin Grivaux, porte-parole du gouvernement, invité de l'émission Le grand jury, chez nos confrères d'RTL, ce dimanche. L'assaillant était "officiellement fiché S", donc repéré comme pouvant porter atteinte à la sécurité de l'Etat, reconnaît Benjamin Grivaux, mais il précise que "ce sera au procureur François Molins, de donner les élements de l'enquête dans les heures et jours à venir.


L'auteur de l'attentat aurait grandi à Strasbourg

Khamzat Azimov, Tchétchène naturalisé français en 2010, suite à la naturalisation de sa mère, aurait "grandi" selon le Monde.fr "dans une famille de réfugiés à Strasbourg, dans le quartier populaire de l'Elsau, où vit une importante communauté tchétchène, selon une source proche du dossier. Le jeune homme avait été « entendu il y a un an par la section antiterroriste de la brigade criminelle, car il connaissait un homme lui-même en lien avec quelqu’un parti en Syrie", a rapporté une source proche de l’enquête. Il aurait également vécu à Schiltigheim, une commune attenante à Strasbourg, et c'est là aussi qu'il aurait passé son baccalauréat au lycée Marie-Curie. La commissaire de permanence ce dimanche au commissariat de police de Strasbourg "n'a pas souhaité s'exprimer pour l'instant".

L'auteur du crime âgé de 21 ans, a été neutralisé et abattu en moins de dix minutes par les forces de l'ordre. Selon le site Intelligence Group, spécialisé dans la surveillance des sites Internet islamistes, son acte a été revendiqué par l'Etat islamique. La section antiterroriste du parquet de Paris "a été saisie compte tenu du mode opératoire de l’attaque et sur la foi de témoignages faisant état du fait que l’agresseur a crié “Allahou akbar !”", a précisé le procureur de Paris, François Molins. Les qualifications d’"association de malfaiteurs terroriste pour préparer la commission de crime d’atteinte aux personnes" et "d’assassinat et tentative d’assassinat sur personne dépositaire de l’autorité publique en relation avec une entreprise terroriste" ont été retenues.


Un autre homme aurait été interpellé ce dimanche à Strasbourg. Il s'agirait d'un des amis du terroriste: "Après les perquisitions au domicile de la famille de l'assaillant et l'interpellation de ses parents, une troisième interpellation a eu lieu, ce dimanche, à Strasbourg. Selon nos informations, il s'agit d'un de ses amis, né comme le terroriste de samedi soir, en 1997. Il a été placé en garde à vue."


L'assaillant Khamat Azimov avait 21 ans


Sur le même sujet

Les + Lus