Attentat de Strasbourg : un livre d'or pour remercier les policiers

Publié le Mis à jour le

La police nationale du Bas-Rhin est en train de compiler dans un livre d'or les messages de remerciements reçus suite à l'attentat de Strasbourg. Une manière de garder une trace de cet élan de solidarité envers les forces de l'ordre. 

Cartes postales, chocolats, biscuits de Noël, fleurs... Après l'attentat du marché de Noël, de nombreux citoyens de Strasbourg et d'ailleurs ont souhaité témoigner de leur gratitude à l'égard des forces de l'ordre. Des petites attentions, mais aussi des milliers de messages envoyés sur les réseaux sociaux. Face à une telle vague de soutien, la police nationale du Bas-Rhin a décidé de créer un "livre d'or" qui compile les mots de remerciements. Ce recueil, en cours d'élaboration, compte déjà plus de 380 messages envoyés via un formulaire Google. Il sera ensuite consultable par les policiers du Bas-Rhin sur leur intranet et dans un exemplaire papier à l'hôtel de police de Strasbourg.
 


Des milliers de messages reçus sur les réseaux sociaux

Derrière cette idée de compiler les messages, il y avant tout la volonté de saluer le travail des forces de l'ordre. "L'ensemble des policiers peut s'enorgueillir d'avoir neutralisé l'individu le plus recherché de France", salue Jean-François Illy, le directeur départemental de la sécurité publique du Bas-Rhin qui évoque "l'acte héroïque" des policiers "courageux, déterminés et professionnels". Pour la police, ce livre d'or est une façon de ne pas laisser tomber dans l'oubli ces marques de reconnaissance et de soutien de la population, "symboles du respect de l'institution". Des petites attentions qui prennent toute forme puisque le directeur départemental a même reçu... un chèque de 50 euros, envoyé par un Mosellan.

Les encouragements pendant la traque, puis les messages de soulagement et maintenant les remerciements,  Joël Irion, chargé de communication de la police nationale 67, ne les compte plus."Nous avons tellement reçu de messages sur les réseaux sociaux que nous ne pouvons pas répondre à tout le monde. Ce livre d'or, c'est donc aussi un moyen de montrer aux gens que leurs mots ont été lus, explique le brigadier, qui insiste, ce n'est peut-être pas grand-chose, mais ça nous apporte tellement."
 
Ce mercredi après-midi, c'est un bouquet de roses blanches qui est arrivé au siège de la direction départementale de la sécurité Publique du Bas-Rhin. Ornées d'un ruban bleu-blanc-rouge, les fleurs ont d'abord atterri dans un bureau, aux côtés d'un paquet de biscuits et de plusieurs lettres manuscrites, cartes postales et dessins reçus ces derniers jours. Mais rapidement, les roses ont été déposées devant le monument aux morts de l'hôtel de Police. Tout un symbole.