Depuis avril 2019, le secours populaire du Bas-Rhin ne reçoit plus de dons à cause d’un problème avec la Poste

Depuis avril 2019, les courriers des donateurs ne parvenaient plus au Secours populaire. / © Aymeric Robert. France 3 Alsace
Depuis avril 2019, les courriers des donateurs ne parvenaient plus au Secours populaire. / © Aymeric Robert. France 3 Alsace

Depuis le mois d’avril 2019, le secours populaire du Bas-Rhin ne reçoit plus aucun chèque de ses donateurs. La cause serait une erreur de la Poste lors du déménagement de l’association caritative. 

Par Caroline Moreau

Alors que les dons aux associations sont en baisse ces dernières années, voilà une mésaventure dont se serait bien passé le Secours populaire du Bas-Rhin.

En avril 2019, l’association départementale basée à Strasbourg a déménagé, quittant son ancien siège devenu trop petit de l’avenue de Colmar pour de nouveaux locaux plus grands, rue Jean-Henri Lambert dans le quartier du Neuhof. A compter de cet emménagement, les bénévoles se rendent compte que plus aucun chèque de dons ne leur parvient. Les 13.000 donateurs réguliers que le secours populaire sollicite chaque année par courrier dans le Bas-Rhin ne leur répondent plus. Le printemps les auraient-ils rendus égoïstes?

"Un jour, une donatrice fidèle s’est présentée dans nos locaux pour rencontrer nos bénévoles, raconte Camille Vega, secrétaire général du Secours populaire français du Bas-Rhin. Elle s’étonnait que le chèque qu’elle nous avait envoyé lui ait été retourné. Elle voulait comprendre pourquoi nous n’avions plus besoin d’argent. Ça nous a mis la puce à l’oreille", précise le responsable associatif.

L’enquête est menée et l’explication vite trouvée : il s’agirait d’une erreur commise par La Poste lors du changement d’adresse de l’association, ainsi que le détaille Camille Vega : "chaque année, pour récolter des dons, nous adressons une enveloppe pré-affranchie [enveloppe T, ndlr] à nos donateurs pour qu’ils puissent nous envoyer leur chèque sans avoir à s’acquitter du prix du timbre. Pour permettre l’envoi de ces enveloppes pré-payés, nous disposons d’un numéro d’autorisation qui figure en lieu et place de l’adresse. Au moment de notre déménagement, plutôt que de réaffecter ce numéro d’autorisation à notre nouvelle adresse, il semble que les services de La Poste ait supprimé notre compte."


Un trou de 25.000 euros dans le budget

Une bévue administrative qui a un coût pour l’association, pour laquelle les dons de particuliers ont représenté 41% de leur budget en 2018. "Nous estimons nos pertes liées à cette erreur à environ 25.000 euros, précise Camille Vega, ce qui pourrait remettre en cause certaines de nos actions caritatives." Un coup d’autant plus dur en cette année 2019 au cours de laquelle la structure célèbre lesquarante ans de l’opération "Journée des oubliés des vacances" et commémore l’anniversaire de la convention internationale des droits de l’enfant signée le 20 novembre 1989.

Contactée au sujet de cette erreur, la responsable des relations presse de La Poste avance une explication technique : "au moment du changement d’adresse, le contrat qui nous liait avec l’association est automatiquement devenu caduque. L’association aurait dû communiquer son nouveau numéro d’autorisation aux donateurs. Peut-être y a-t-il eu un déficit de communication ou une incompréhension entre eux et nos services", se demande Annick Zurbach, qui nous a précisé que le dossier du Secours Populaire du Bas-Rhin allait être très rapidement rééxaminé.


Obtenir des dons autrement

Dans l’attente de trouver une solution – l’association demandant à La Poste de prendre à sa charge les frais d’envoi d’un courrier expliquant la situation aux donateurs et les nouvelles enveloppes de dons – les bénévoles du Secours populaire vont devoir mettre les bouchées doubles pour trouver de nouvelles sources de revenus.

Plusieurs événements caritatifs sont ainsi organisés d’ici la fin de l’année à Strasbourg :
  • samedi 12 octobre, vente de vêtements de grandes marques et vintage, salle Mozart à Strasbourg
  • dimanche 17 novembre, grande vente de vêtements, salle de la Bourse à Strasbourg
  • stands dans le village social et dans le village OFF du marché de Noël de Strasbourg


7.000 bénéficiaires dans le Bas-Rhin

Fort de 450 bénévoles, le Secours populaire français du Bas-Rhin vient en aide à plus de 7.000 personnes dans le département. Depuis le début de l’année 2019, il a pu soutenir 2406 bénéficiaires sur le plan alimentaire. 200 enfants ont également profité d’une journée à Disneyland Paris et 400 enfants ont pu obtenir une aide pour la rentrée scolaire.


Comment donner ?

En marge des manifestations proposées sur le terrain par l’association, vous pouvez adresser vos dons par courrier à l’adresse suivante :
- Secours populaire français du Bas-Rhin, 5 rue Jean-Henri lambert, 67100 Strasbourg.
- vous pouvez également faire un don par Internet sur le site de l'association

Pour rappel, un don de 50 euros permet de financer une journée de vacances pour un enfant. Un don de 20 euros suffit à assurer l’alimentation d’une famille de 4 personnes pendant une semaine.
 

Sur le même sujet

Les + Lus