Bas-Rhin : la vente et l'utilisation de pétards et feux d'artifice seront interdites pour la période des fêtes

Publié le Mis à jour le

Comme l'an dernier, la vente et l'utilisation de pétards et de feux d'artifices seront interdites dans le Bas-Rhin durant la période des fêtes de fin d'année. La préfecture annoncera précisément les dates dans les jours qui viennent.

Il fallait s'y attendre, pour la 3e année de suite, la vente, le transport et l'utilisation de pétards (de tout type) et de feux d'artifices seront interdites dans le Bas-Rhin durant la période des fêtes. Une façon pour la préfecture de lutter contre les accidents trop nombreux, notamment la nuit de la Saint Sylvestre.

Cette mesure a été mise en place pour la première fois en décembre 2020 alors que le bilan du réveillon précédent avait été particulièrement lourd : un mort et une cinquantaine de blessés. L'an dernier, seules quatre personnes avaient été légèrement blessées. Ce dispositif semble donc prouver son efficacité.

L'arrêté préfectoral n'est pas encore tombé concernant les dates d'interdiction mais ne devrait plus tarder. Certaines enseignes continuent ainsi de vendre des pétards de petite catégorie. "Ils sont en tête de gondole, nous confirme cette entreprise située à Geispolsheim, mais dès que l'arrêté tombe, on enlève tout".

D'autres mesures de sécurité seront prises : un couvre-feu pour les jeunes de moins de 16 ans sera instauré la nuit du nouvel an. En contrepartie, des animations seront proposées aux mineurs dans les quartiers de Strasbourg.

Le dispositif de parkings sécurisés sera reconduit lui aussi, avec, peut-être davantage de places proposées. Un dispositif qui permet aux conducteurs de mettre leur voiture à l'abri. D'ailleurs, les services de l'Etat renforceront les enlèvements des épaves pour éviter les tentations d'incendie de véhicules.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité