Bas-Rhin: des paysans créent "Strasbourg-locavore", un site pour vendre leur production en ligne

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine Munsch .

Depuis le 16 mai, près de 40 producteurs bas-rhinois ont créé leur site internet:www.strasbourg-locavore.fr. Ils y vendent en ligne leurs fruits, légumes, produits laitiers et autres petits gâteaux au safran local. Qui sont-ils, quels sont les avantages et inconvénients? On voit ça de près.


Les producteurs bas-rhinois viennent de lancer leur site de vente en ligne. Ils ne sont pas les premiers en France, mais la particularité c'est qu'ils sont les seuls à livrer dans la journée. Au départ, ils voulaient créer un quick-drive, mais autour de leur boutique, la Nouvelle Douane au centre-ville de Strasbourg, pas de places de stationnement. D'où la proposition du directeur Johan Legroux : créer un site web pour vendre leurs produits. Idée acceptée par la quarantaine de producteurs et voilà www.strasbourg-locavore.fr sur les rails depuis la mi-mai. 



Qui sont les producteurs du site ?

Ils sont une quarantaine, à 99% Bas-Rhinois, avec un collègue haut-rhinois et un mosellan, pour l'instant. Ce sont les mêmes que ceux qui détiennent et fournissent la Nouvelle Douane à Strasbourg, à deux pas de la cathédrale. Ils sont propriétaires de leur boutique et de leur site, bien que celui-ci soit géré par une équipe de professionnels de la chambre d'agriculture à Paris. 





Les bémols ou bon à savoir

  • Bon, beau et bio ? Pas complètement...la moitié de la production proposée est biologique. 50% sont donc des vins, jus de fruits, légumes, céréales et autres yaourth à la quetch  issus de l'agriculture raisonnée ou conventielle. Pour la viande, il n'y a pas du tout de bio sur le site. Petits soucis d'approvisionnement. Il n'y a pas assez de producteurs de viande bio dans le bas-Rhin. Ou alors ils ont leurs propres magasins ou alimentent d'autres magasins de producteurs en Alsace, comme celui de Wissembourg. Ou enocre, leur production est trop limitée pour répondre à la demande en ligne (qui peut augmenter rapidement).
  • Le mode de recherche d’un produit. En lançant une recherche "pommes", le premier produit que propose le site est...un grand cru, qui contient des fruits certes, mais pas des pommes ;) puis des compotes de pommes, du pain et du velouté de carottes.


Les points positifs

Pas de promesses non tenables. Il existe plus de production bio dans la boutique de La Nouvelle Douane que sur son site internet. Pourquoi? Pour toujours assurer la demande et ne pas décevoir la clientèle en lui annonçant une rupture de stock. Car si les produits bio existent dans de nombreux domaines, ils ne sont pas forcément présent en permancence. C'est dommage, mais au moins c'est clair. 





Retrait en boutique ou livraison à domicile

La commande passée sur le site des producteurs peut être retirée dans la boutique de ces mêmes producteurs du mardi au samedi. La livraison à domicile en Alsace est assurée le jour même, suite à un sondage auprès de 500 personnes qui ont émis le souhait de pouvoir récupérer le soir-même pour le dîner, des produits frais commandés au plus tard à 15heures. Cette livraison est assurée (dans l'Eurométropole seulement) grâce à une camionnette et un chauffeur d'une société qui fait de la réinsertion et deux sociétés qui livrent en vélo-cargo. Hors Eurométropole, la livraison est assurée par la société chronofresh, tout comme les livraisons hors Alsace. Si un Breton veut manger une choucroute, la livraison est garantie pour le lendemain avant 13heures.







Du neuf à partir de septembre

L'affaire ne fait que démarrer. En fonction du nombre de commandes en ligne, les producteurs diposeront à partir de septembre, d'une deuxième camionnette de livraison. Ils mettront aussi en place des points relais, comme il en existe pour les paniers des produteurs de type Amap. mais dans ce ca ce seront des restaurants ou des commerçants disposant de chambres froides. 

















Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité