Dans le Bas-Rhin, les sapeurs-pompiers recherchent des volontaires

Les pompiers du Bas-Rhin manquent de volontaires pour assurer un bon fonctionnement des casernes. Voici toutes les informations à connaître si vous souhaitez candidater.

Préalable à tout engagement, les pompiers volontaires doivent passer des tests physiques et sportifs
Préalable à tout engagement, les pompiers volontaires doivent passer des tests physiques et sportifs © V. Voegtlin/Maxppp
Vous avez plus de 16 ans et 55 ans, vous aimez l'action et souhaitez aider les autres : devenez pompier volontaire. Le service départemental d'incendie et de secours (SDIS) du Bas-Rhin recherche en effet des candidats pour venir épauler leurs collègues professionnels.

Quelle différence entre pompier professionnel et volontaire ?

Si pour les professionnels, être pompier est un véritable métier, il s'agit d'un "engagement citoyen" pour les pompiers volontaires. Leur mission s'effectue en parallèle de leurs études ou de leur profession. Les engagés ne perçoivent pas de salaire mais des indemnités en cas d'intervention ou de formation.
La présence de volontaires pour épauler les pompiers de métier est indispensable pour assurer un bon fonctionnement des casernes. En règle générale, dans le Bas-Rhin, un volontaire peut être sollicité toutes les trois à quatre semaines pour une astreinte ou une garde en caserne.

Quels critères de recrutement ?

Aucun niveau d'études n'est requis pour devenir pompier volontaire. Il faut respecter les critères d'âge (entre 16 et 55 ans), avoir une condition physique correcte associée à une bonne hygiène de vie, ne pas avoir de casier judiciaire incompatible avec la mission de pompier, et être sûr de pouvoir se montrer disponible à chaque sollicitation. Première femme pompier volontaire à avoir été promue commandant, Caroline Stoetzel se souvient de ses motivations quand elle s'est engagée il y a 35 ans : " j’adore l’action, le travail en équipe et aider mon prochain dans des situations de secours d’urgence", dévoile-t-elle, confessant aussi son attrait pour le port de l'uniforme. 

Les volontaires s'engagent pour 5 ans, avec un grade de départ de sapeur 2e classe. Une période probatoire d'une durée comprise entre 1 et 3 ans permet aux candidats de suivre la formation initiale obligatoire pour pouvoir être opérationnel et monter dans les engins. Cette formation est d'une durée globale de 150 heures, échelonnable sur plusieurs mois, dont les sessions sont généralement proposées en soirée ou le week-end. 

Les plus jeunes intéressés peuvent également, dès l'âge de 12 ans, intégrer l'association départementale des jeunes sapeurs-pompiers. Ils peuvent être initiés aux techniques de lutte contre l'incendie, au secourisme et sensibilisés à des valeurs civiques et sportives. Régulièrement, différentes casernes du Bas-Rhin lancent des appels à candidature via les réseaux sociaux, comme l'a fait Molsheim dans le post ci-dessous.

Comment candidater ?

L'aventure vous tente ? Vous pouvez déposer votre dossier de candidature soit dans la caserne la plus proche de chez vous, soit en s'inscrivant sur le site du SDIS 67. Vous serez amené à passer une visite médicale d'aptitude. L'engagement d'un volontaire ne devient effectif qu'après avoir suivi la formation intiale.

Comment concilier volontariat et activité professionnelle ?

Vous avez peur de ne pas pouvoir suffisamment vous rendre disponible pour votre engagement de pompier volontaire ? Vous avez le droit de vous absenter pendant votre temps de travail dans le cadre d'un "droit à la disponibilité" pour une intervention et ou une formation si votre employeur accepte de passer une convention avec le SDIS 67 (en savoir plus ici). 
L'employeur ne peut refuser une demande d'autorisation d'absence que si les nécessités du fonctionnement de l'entreprise le justifient. En contrepartie, la mise à disposition à titre gratuit d'un salarié sapeur-pompier volontaire constitue un don en nature ouvrant droit à la réduction d'impôt pour mécénat.

En attendant de postuler, voici une façon de vous immerger dans le monde des pompiers, en regardant notre émission "Réseau d'enquête"consacré au métier de pompier
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité société emploi économie faits divers