Strasbourg se dote de 49 nouveaux bus électriques en 2021

La Ville de Strasbourg et la Compagnie des Transports Strasbourgeois annoncent le renforcement de la flotte de bus électriques avec 49 véhicules supplémentaires déployés d'ici le mois de mai. Strasbourg veut se débarrasser de tous ses bus diesel avant 2024.

L'un des nouveaux bus propres de Strasbourg
L'un des nouveaux bus propres de Strasbourg © CTS

Objectif : zéro bus diesel à l'horizon 2024. L'équipe Imbs-Barseghian à la tête de l'Eurométropole de Strasbourg depuis les élections municipales de juin 2020 poursuit la politique de décarbonation des transports en public strasbourgeois. Un an après l'arrivée des bus Aptis 100% électriques d'Alstom, 49 nouveaux véhicules "propres" sont annoncés cette année. Depuis le 11 janvier, 11 autobus dits "ie bus" du constructeur Irizar sont entrés en service sur la ligne 10 de la CTS

Cette première livraison va être complétée par une seconde dès le mois de février avec 15 autres bus, puis 24 courant mai. Les lignes 13, 50 et 2 devraient être concernées par l'arrivée de ces véhicules, précise le communiqué de la Ville.

49 bus électriques rejoignent la flotte en 2021
49 bus électriques rejoignent la flotte en 2021 © CTS

Afin d'accueillir ces 49 bus, des aménagements seront réalisés au dépôt de l'Elsau auquel ils seront rattachés : autant d'emplacements équipés de bornes de chargement sont en cours d'installation. D'une puissance de 50kW, ils permettront d'assurer une charge lente la nuit.

Ces acquisitions ont été assurées par la CTS pour le compte de l'Eurométropole de Strasbourg pour un montant de 24,4 millions d'euros, soutenus par le ministère de la Transition écologique et solidaire. La Ville annonce enfin qu'elle va se séparer de 42 véhicules diesel, ce qui portera la part de cette énergie à 8% de la flotte en fin d'année (soit 20 bus sur les 239), et à terme, plus aucun d'ici 2024.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement transports en commun économie transports