Elections départementales 2021 en Alsace : comment a voté Strasbourg

Un an après avoir pris la capitale alsacienne, les écologistes continuent de tirer leur épingle du jeu à Strasbourg : présents au second tour dans les six cantons strasbourgeois, ils arrivent en tête dans trois d'entre eux. L'abstention grimpe, jusqu'à frôler les 80% dans le canton Strasbourg 3.

A Strasbourg comme ailleurs, l'abstention a battu des records : dans le canton Strasbourg 3, deux électeurs sur dix seulement se sont déplacés.
A Strasbourg comme ailleurs, l'abstention a battu des records : dans le canton Strasbourg 3, deux électeurs sur dix seulement se sont déplacés. © Vanessa Meyer/MaxPPP

La vague verte qui en juin 2020 avait porté Jeanne Barseghian (EELV) à la mairie de Strasbourg provoque toujours des ondes. C'est dans le canton Strasbourg 1 qu'elles sont les plus fortes : avec 38,12% des suffrages, le binôme Florian Kobryn/Ludivine Quintallet, pour un ticket entre les écologistes et les communistes, devance de 20 points les centristes Edith Peirotes/Mathieu Zeggiato. Le sortant socialiste Mathieu Cahn, associé à Nadia Annebi, est battu d'entrée.

En tête des suffrages, les écologistes et leurs alliés le sont également dans les cantons de Strasbourg 2 et Strasbourg 5 : Damien Frémont et Fleur Laronze (Union à gauche avec des écologistes) réunissent 31,14% des voix dans le canton Strasbourg 2 et devancent ainsi les socialistes Martine Jung et Eric Elkouby, élu dans ce canton depuis 2011 ; ils rassemblent 24,37% et devancent le Rassemblement national de Jean-Claude Bader et Tamara Volokhova (12,92%).

Le résultat est plus serré dans l'est strasbourgeois (Strasbourg 5), puisque seules 117 voix séparent le binôme de la gauche et des écologistes Leyla Binici et Aurélien Bonnarel (28,20%) du sortant Nicolas Matt, seul candidat de La République en Marche présent au second tour, avec Anne Reymann (Agir). Le Républicain Jean-Emmanuel Robert, associté à Maritchu Rall (UDI) termine en 3e position (21,68%).

Deux sortants en tête 

La prime aux sortants a en revanche fonctionné dans deux cantons : dans le sud de la ville (Strasbourg 6), le ticket Pascale Jurdant-Pfeiffer (UDI)/Jean-Philippe Maurer (LR) sort en tête avec 33,45% des suffrages, devant un binôme soutenu par les écologistes et une partie de la gauche, Fanchon Barbat-Lehmann/Germain Mignot (26,57%).

Strasbourg 3 : duel à gauche

A l'ouest, dans le canton Strasbourg 3, le duo socialiste Françoise Bey/Serge Oehler devance tout juste - de trois votes! - un tandem de l'union de la gauche avec des écologistes Cherif Diallo/Stéphanie Karrmann. Un duel à gauche s'annonce donc sur ce territoire, là où les Strasbourgeois se sont le moins déplacés pour voter, puisque l'abstention atteint 79,82%.

Strasbourg 4 : seul bastion de droite

Du côté de la Robertsau et du canton 4, bien ancré à droite, le tandem investi par Les Républicains, Jean-Philippe Vetter et Anne Tenenbaum passent la barre des 50%, avec 51,09% des suffrages. Ils affronteront un duo de gauche écologiste, composé de Jacqueline Karo et Roger Wolff (25,14%). 

Les électeurs sont appelés aux urnes pour le second tour dimanche 27 juin : l'enjeu numéro 1 des candidats sera de les convaincre de se déplacer.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales 2021 politique élections